Manifestation pacifique

20 août 2019 08:32; Act: 20.08.2019 16:43 Print

Retour au calme à Hong Kong ? Carrie Lam l'espère

La dernière grande manifestation dimanche à Hong Kong a été pacifique. Un espoir de retour au calme pour la cheffe de l'exécutif qui campe sur ses positions.

Sur ce sujet
Une faute?

La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam a espéré mardi que l'absence de violences en marge de la manifestation prodémocratie de dimanche augurait d'un «retour au calme» dans l'île. Elle a une nouvelle fois refusé d'accéder aux demandes des protestataires.

Des centaines de milliers de personnes ont envahi dimanche les quartiers du coeur de Hong Kong dans une nouvelle manifestation de masse qui, contrairement aux rassemblements des semaines précédentes, n'a pas dégénéré en affrontements entre radicaux et forces de l'ordre.

Ce rassemblement «a globalement été pacifique», a dit Mme Lam lors d'une conférence de presse télévisée. «J'espère de tout coeur que cela marque le début d'un retour au calme de la société et d'une fin des violences.»

La crise est née en juin du rejet d'un projet de loi de l'exécutif local pro-Pékin visant à autoriser les extraditions vers la Chine. Les manifestants ont cinq demandes fondamentales, parmi lesquelles l'abandon total de ce projet de loi, la démission de Mme Lam, ou encore une enquête sur l'usage de la force par la police, qui a utilisé de grandes quantités de lacrymogènes ces dernières semaines et souvent tiré des balles en caoutchouc sur les manifestants.

174 plaintes

Mme Lam a indiqué que 174 plaintes avaient été déposées contre la police depuis le début du mouvement le 9 juin. Elle a dit que celles-ci seraient l'objet d'une enquête «approfondie» de la «police des polices», dont elle a nommé le chef. Ces investigations internes ne devraient pas satisfaire les manifestants, qui exigent l'ouverture d'une enquête indépendante.

Mme Lam concentre la colère des manifestants qui considèrent qu'elle ne leur a fait aucune concession. Elle a annoncé que son gouvernement pousuivrait «une mission d'information» sur les moyens de résoudre cette crise sans précédent.

La cheffe de l'exécutif a pris mardi un ton plus conciliant, tout en refusant d'annoncer l'abandon officiel du projet de loi sur les extraditions. Il est actuellement officiellement suspendu, ce qui n'est pas suffisant pour les manifestants. «Le projet de loi est mort», a-t-elle réaffirmé. «Nous ne prévoyons pas de le ressusciter».

Deux policiers arrêtés

Deux policiers hongkongais ont été arrêtés mardi après la diffusion d'une vidéo les montrant maltraiter un homme sur un brancard dans un hôpital. Cet incident accentue un peu plus la pression sur les forces de l'ordre accusées de brutalité par le mouvement pro-démocratie.

«Il est évident que les actes commis par les officiers de police concernés sont illégaux», a déclaré un porte-parole de la police, John Tse. Il a précisé que la police n'avait découvert la vidéo que mardi.

Sur ces images, enregistrées fin juin par une caméra de surveillance, les deux policiers en uniforme matraquent un homme allongé, dont le corps est ceinturé sur un brancard, et semblent vouloir l'empêcher de crier en maintenant fermement un drap sur sa bouche. Dans la pièce exiguë, les deux policiers, seuls, se relaient pour battre l'homme pendant plusieurs minutes.

Selon la police, ce dernier était alors en état d'arrestation. «Les deux officiers impliqués ont été arrêtés pour agression ayant provoqué des blessures corporelles», a ajouté le porte-parole. Il a promis une enquête complète et indépendante, insistant sur le fait que «les officiers de police ne sont jamais autorisés à user de violence».

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Tom le 20.08.2019 10:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Corruption

    Extrême gauche, extrême droite, même combat contre leur peuple. Au final ce sont des gouvernements corrompus par la recherche du pouvoir et de l'argent. Bolsonaro corrompu, Trump corrompu, Maduro corrompu, Poutine corrompu, Blocher corrompu, Erdogan corrompu, tous le comité du PC chinois corrompu, etc. Que des multi-millionaires qui jouent avec le peuple pour leur intérêt personnel. Fausses promesses et vrai désespoir.

  • Gibson le 20.08.2019 09:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Digne d'un populisme

    Ah ces dirigeants populistes qui comprennent vraiment le peuple...

  • Truth le 20.08.2019 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    Après..

    Attention au retours de pédales !

Les derniers commentaires

  • Sun Yat-sen le 20.08.2019 21:06 Report dénoncer ce commentaire

    Une seule famille

    Un grand respect pour Mme Lam, le gouvernement de HK et surtout la police qui fait un travail extraordinaire. Des polices occidentales peuvent en prendre de la graine. Dès que les Black blocks et casseurs, pardon..., défenseurs de la liberté se seront calmés, on pourra discuter et avancer.

  • Chris le 20.08.2019 14:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Impossible

    C'est un combat sans fin.moitier du peuple demandent retirer la loi,et c'est deja retirer!!!!!!!!! Apres la peuple demande plus.il demande le gouvernement hongkong de liberer tout les manifestant violents. Ce qu'il est impossible. L'arme le plus puissant du police hongkong c'est des Bombe lacrymogène ....... Tres violent....... Et je suis hongkongais et je suis 100% pour les police hongkong et carrie lam.

  • Ernest Pellegrini le 20.08.2019 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    Hypocrisie chinoise

    Étonnante cette Carrie Lam, on ne la voit nulle part, sauf à la télé par conférence de presse, filmée naturellement et sous surveillance de la Chine. Elle est comme un fantôme qui se promène uniquement dans son "appartement"

  • Thierry le 20.08.2019 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les solutions sont simples...

    la gouvernante doit démissionner, et le/la remplaçante doit être élue à HK... c'est une solution simple pour avoir du calme. Ensuite, il pourrait se poser la question de l'indépendance de l'île, est-ce que c'est possible ?

    • Abracadabra le 20.08.2019 14:16 Report dénoncer ce commentaire

      Bon vent !

      Et non désolé pour vous mais l'indépendance ne sera jamais possible.

  • AllezHK! le 20.08.2019 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive la démocratie et ses libertés!

    Carrie Lam, démission!