Norvège

30 avril 2019 16:39; Act: 30.04.2019 17:02 Print

Ce béluga a-t-il été entraîné par l'armée russe

hgf

Une faute?

Des pêcheurs à l'oeuvre la semaine dernière près du petit village norvégien d'Inga (xxx) ont découvert un béluga portant un étrange harnais. Le comportement de cette baleine blanche était particulièrement surprenant: elle essayait d'attaquer les embarcations et cherchait à tirer les sangles et les cordes se trouvant sur les côtés des flottes. Les experts consultés ont par ailleurs été intrigués par le harnais que portait l'animal. Le dispositif semblait être conçu pour porter une caméra ou une arme. À l'intérieur, les spécialistes ont pu lire les mots «Equipement de Saint-Pétersbourg».

Les experts marins en sont donc arrivés à la conclusion que le béluga avait reçu une formation militaire en Russie, explique NRK. Si la baleine vient de Russie, et il y a de sérieuses raisons d'y croire, alors ce ne sont pas des scientifiques russes qui ont fait cela, mais plutôt la marine, estime Martin Biuw, de l'Institut de recherche marine en Norvège. Audun Rikardsen, un professeur spécialisé en biologie marine, explique de son côté qu'il est connu que «la Russie possède des baleines domestiquées en captivité», et que certaines ont été libérées. Le scientifique a contacté des confrères chercheurs russes, qui ont nié tout lien avec l'animal: «Ils m'ont dit qu'il venait certainement de la base militaire de Mourmansk», ajoute-t-il.

Le Guardian rappelle que dans les années 1980, Moscou avait lancé un programme pour entraîner des dauphins à détecter des torpilles et autres armes ayant sombré au fond de l'eau. Cette opération avait été abandonnée dix ans plus tard. En 2017, la chaîne de télévision Zvezda, détenue par le ministère de la Défense, expliquait toutefois que la marine russe s'était remise à l'entraînement de bélugas, de phoques et de dauphins à gros nez. En outre, trois anciennes bases militaires soviétiques ont été réhabilitées par Vladimir Poutine depuis 2016.

(joc)