Attentats de Paris

05 septembre 2018 17:28; Act: 05.09.2018 18:20 Print

Ce que cachait l'ordinateur de Salah Abdeslam

Pendant sa cavale, l'unique survivant du commando terroriste des attentats du 13-Novembre s'est souvent servi de son portable. RTL a eu accès à son contenu.

Sur ce sujet
Une faute?

Après l'arrestation de Salah Abdeslam, seul survivant du commando terroriste des attentats du 13-Novembre, les enquêteurs avaient fouillé sa planque dans la région de Bruxelles. Ils avaient alors pu mettre la main sur l'ordinateur utilisé par le jeune homme lors de sa cavale. Ce qu'il contient a apporté de précieuses informations aux autorités, Salah Abdeslam restant la plupart du temps muré dans le silence depuis son arrestation.

Fin novembre 2015, en cavale après les attentats, le terroriste semble se chercher une nouvelle cible. C'est du moins ce que laissent penser les recherches effectuées et les documents téléchargés par le Belge, rapporte RTL Info. Dans son ordinateur, les enquêteurs tombent notamment sur une photo d'un immeuble de Bruxelles où se trouve le cabinet du Premier ministre et des extraits de presse répertoriant les bars connus de la capitale belge. Abdeslam préparait-il une attaque similaire à celle des terrasses parisiennes?, s'interrogent les autorités.

Il suivait l'évolution de sa traque

Le terroriste avait également consulté un article sur la centrale nucléaire de Doel (nord de la Belgique) et effectué toute une série de recherches portant sur «les tenues militaires, la fabrication d'un silencieux, l'anthrax, les brûlures causées par de l'acide ainsi que sur les armes», écrit le média belge. Il semble par ailleurs que Salah Abdeslam suivait l'évolution de sa propre cavale ainsi que l'avancée de l'enquête sur les attentats grâce à des sites d'information.

L'ordinateur utilisé par Abdeslam a été en contact indirect avec un appareil retrouvé dans une autre planque et ayant appartenu aux kamikazes des attentats de Bruxelles. Les mêmes clés USB et tablettes ont en effet été connectées aux deux ordinateurs. L'appareil d'Abdeslam contenait par ailleurs 589 vidéos diverses et variées: reportages en français sur les attentats du 13-Novembre, vidéos sordides de Daech ou encore prêches en langue arabe. Des documents sur l'organisation de l'EI ont également été retrouvés.

(joc)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jamc le 05.09.2018 18:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    peine de sûreté de 60 ans...

    À l'isolement pour éviter qu'il puisse prêcher en taule pour cet énergumène...

  • luca* le 05.09.2018 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps dagir

    Mais la gauche va encore trouver une excuse.. le pauvre, il na pas été intégré par les belges.. bla bla bla. dehors la racaille qui fait de lombre aux gens qui sintègrent et qui sadaptent

  • patriot 17 le 05.09.2018 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    indécent

    Pourquoi vit-il toujours ?

Les derniers commentaires

  • Chriss69 le 06.09.2018 07:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Annonce Manipulatrice

    Oui, après tout ce temps on nous dit ce qu'il y avait dans cet ordinateur, je me demande si c'est vraiment vrai. Car on nous mets tellement de choses sous le yeux qu'on ne sait plus ce qui est vrai ou faux.

  • Tartine456 le 06.09.2018 06:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mais...

    Môssieur se mure dans le silence... Il ya des moyens efficaces de le faire parler ! Ah mais joubliais, on peut pas ! ... il ya les Droits de lhomme ! Pffffff !

  • jean25 le 06.09.2018 05:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a mort

    ya pas 300 solutions , des gens comme ça c'est via un train dans des camps ...

  • OK le 05.09.2018 22:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Complicité

    Les terroristes cherchent entre autres à provoquer des réactions extrêmes remettant en cause l'état de droit. Beaucoup de propos de cet espace de commentaires rentrent dans leur jeu et confortent cette stratégie.

    • Waggis le 05.09.2018 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @OK

      Donc ??? ... on laisse faire et on réagit pas ??? On fait lautruche ??? Ok... on en re-pallera plus tard... mais il sera trop tard...

  • Tara le 05.09.2018 22:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommagelejournalismea2balles

    Hello les gars.. On est en Suisse et bientôt des votations. Une enquête de fonds par vous-même ou il ne faut pas rêver? Vous avez pourtant un ou deux très bons journalistes ..