Climat

22 septembre 2019 18:52; Act: 22.09.2019 18:52 Print

Ces cinq dernières années ont été les plus chaudes

A la veille du sommet climat qui va réunir une soixantaine de dirigeants à New York, l'ONU fait état d'une longue liste de mauvaises nouvelles.

storybild

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, va accueillir une soixantaine de dirigeants lundi, pour parler climat. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les cinq années 2015 à 2019 devraient constituer la période la plus chaude jamais enregistrée, après un été 2019 caniculaire, a rapporté dimanche l'ONU. Un sommet climat en présence d'une soixantaine de dirigeants mondiaux à New York doit débuter lundi.

La température moyenne pour la période 2015-2019 devrait être plus élevée de 1,1°C par rapport à la période 1850-1900, indique ce rapport publié par l'Organisation météorologique mondiale (OMM) et qui fournit l'état des lieux le plus actuel sur le climat de la Terre.

Les dernières données confirment la tendance des quatre années précédentes, qui étaient déjà les plus chaudes jamais enregistrées, c'est-à-dire depuis 1850. On savait aussi que juillet 2019, marqué par plusieurs canicules notamment en Europe, avait battu le record absolu de température.

Charbon, pétrole et gaz ont poursuivi leur croissance en 2018. Les émissions de gaz à effet de serre ont encore augmenté, et pour 2019, elles seront «au moins aussi élevées» qu'en 2018, prévoient les scientifiques qui ont planché sur ce rapport pour l'ONU. La concentration de CO2 dans l'atmosphère devrait atteindre un nouveau pic à la fin de l'année 2019, selon des données préliminaires, soit 410 parties par million.

Cinq fois plus d'efforts

Dans l'état actuel des engagements des pays pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, la planète sera plus chaude de 2,9 à 3,4°C d'ici 2100.

Il en ressort que les efforts anti-carbone des pays doivent être multipliés par cinq pour contenir le réchauffement à 1,5°C, comme le prévoit l'accord de Paris de 2015. Ou au minimum par trois pour s'en tenir à 2°C, la limite maximale stipulée par le texte. En réalité, le réchauffement réel pourrait être encore plus grand, selon des modélisations climatiques plus récentes, comme celle d'une équipe française qui prévoit 7°C dans un scénario du pire.

«Le fossé n'a jamais été aussi grand» entre ce que le monde veut accomplir et la réalité des plans climatiques des pays, prévient le rapport.

C'est ce fossé que le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, veut commencer à combler en accueillant une soixantaine de dirigeants lundi, à la veille de l'Assemblée générale annuelle des Nations unies, trois jours après les manifestations monstres de jeunes dans le monde. Beaucoup de leaders devraient promettre d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, selon lui.

La liste de mauvaises nouvelles sur l'état de la planète est longue et minutieusement détaillée par le rapport de l'OMM. Ainsi, la montée du niveau des océans s'accélère. Dans la dernière décennie, le rythme est passé à 4 millimètres par an, au lieu de trois par an, à cause de la fonte accélérée des calottes glaciaires aux pôles Nord et Sud, confirmée par de multiples études et observations satellitaires.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • vani le 22.09.2019 19:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faut bouger

    et si on commencait aussi a la place de faire du marketing d enlever tous les emballages en plastique dans les super marché

  • Reynald le 22.09.2019 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il y a un moment où

    la décroissance dans tous les pays et surtout en Afrique est la seule solution

  • ahbon le 22.09.2019 19:43 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt une bonne nouvelle

    pour la planète qui pourra ce refaire une santé quand l'humain ne sera plus là

Les derniers commentaires

  • @Pedro da S. le 24.09.2019 01:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faire peur est le but PS

    5 ans pour se réveiller. Et quelle partie du monde la plus chaude. La Suisse selon la gauche un peu suisse. Semer la peur en Suisse, y a bien une raison de fric. Changer le mot suisse par france et l'article sera identique.

  • Ange 0 et Démon 1 le 23.09.2019 16:29 Report dénoncer ce commentaire

    Impossible à maitriser

    Nous avons tous eu peur des bombes xyz mais la plus dangereuse de toutes reste les bombes humaines qui vont exploser un peu partout dans le monde...

  • Candide le 23.09.2019 11:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Climat

    Je sais que ce que je vais écrire est dégueulasse, mais en lisant les délires de Trump et consorts, je ne peux m'empêcher: "rira bien qui rira le dernier" hélas!

    • Trump le 23.09.2019 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Candide

      sauf que je délire pas la plupart des exemples sur le co2 et le climat que je donne proviennent du rapport du Giec comme quand y avait 2x moins de co2 et 2 degré de plus au moyen âge je l'ai pas inventé et ça prouve que le co2 a un effet insignifiant sur la température .

  • Brace Forimpact le 23.09.2019 01:51 Report dénoncer ce commentaire

    ONU ?

    Très très chère et totalement inutile! On se demande quelle politique cet organisme suit vraiment?

    • Spirou le 23.09.2019 06:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Brace Forimpact

      Le progressisme c'est à dire une nouvelle forme de communisme....

  • Mimi le 23.09.2019 00:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réchauffement, vendanges

    Il manque une semaine pour la fin du mois de septembre, normalement à cette date les années d'avant on avait bientôt finit les vendanges, cette année en a à peine commencé. Il est où le réchauffement.

    • Jee-el le 23.09.2019 02:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mimi

      Eh oui, cette année a été passablement ralentie après un départ en fanfare ! mais d'autres années ont été encore un peu plus tardives, d'autres plus précoces...