«Phénomène aérien inexpliqué»

18 septembre 2019 22:40; Act: 19.09.2019 06:06 Print

Ces images que l'US Navy voulait garder secrètes

La marine de guerre américaine a confirmé l'authenticité de deux vidéos troublantes, diffusées en 2017 par le «New York Times» alors qu'elles ne devaient pas être rendues publiques.

Sur ce sujet
Une faute?

Deux ans après la diffusion d'images troublantes, la marine de guerre américaine s'est enfin exprimée sur le sujet. Oui, ces vidéos montrant des «phénomènes aériens inexpliqués» sont bel et bien authentiques. Mais elles n'étaient pas censées être rendues publiques, a communiqué la semaine dernière l'US Navy. Ces documents, enregistrés par le département américain de la Défense, avaient été diffusés en décembre 2017 par le «New York Times».

Une vidéo a été tournée en 2004 près de San Diego (Californie), et l'autre a été réalisée au large de Jacksonville (Floride) en 2015. Plusieurs mois après la publication de ces images, l'organisation To The Stars Academy avait diffusé des images supplémentaires de l'incident de 2015. On peut y entendre un pilote de l'armée américaine s'écrier: «P***, c'est quoi ce truc?»

Une manière suspecte de se déplacer

«La Navy considère le phénomène contenu/représenté dans ces trois vidéos comme non identifié», a fait savoir le porte-parole Joseph Gradisher au média The Black Vault. «La Navy n'a pas publié de caractérisations ou de descriptions, ni d'hypothèses ou de conclusions concernant les objets contenus dans ces vidéos», a-t-il ajouté. La marine de guerre américaine préfère parler de «phénomènes aériens inexpliqués» plutôt que d'OVNIS.

Ed Booth, un expert en aviation qui s'est penché sur la vidéo de 2015, explique que les pilotes de l'US Navy suivent des entraînements intensifs au signalement d'objets volants non identifiés. «La nature de l'objet qui apparaît dans cette vidéo reste à déterminer. C'est très intéressant. Ce qui est sûr, c'est qu'il se déplace d'une manière dont les engins atmosphériques ne sont pas capables», expliquait-il en juin dernier à News4Jax.

Les pilotes sommés de signaler les cas

Au printemps dernier, l'US Navy avait donné l'ordre à ses pilotes de désormais signaler tous les incidents impliquant des phénomènes aériens inexpliqués. «Il y a eu un certain nombre de rapports faisant état d'aéronefs non autorisés et/ou non identifiés pénétrant dans divers champs de tir contrôlés par les militaires et dans l'espace aérien désigné au cours des dernières années», avait expliqué la marine à Politico. «Pour des raisons de sûreté et de sécurité, l'US Navy et l'US Air Force prennent ces rapports très au sérieux et enquêtent sur chacun d'entre eux.»

En 2017, le «New York Times» avait par ailleurs révélé l'existence d'un programme spécial au sein du Pentagone, consacré aux enquêtes sur ces phénomènes inexpliqués. Lors de son interview accordée en juin dernier à la chaîne ABC, Donald Trump s'était montré frileux sur le sujet. «Les gens disent qu'ils voient des OVNIS. Est-ce que j'y crois? Pas particulièrement», avait-il confié. «Je pense que nos super pilotes le sauraient», avait ajouté le président des Etats-Unis.


(joc)