Chine

08 mars 2011 09:20; Act: 08.03.2011 09:30 Print

Chongqing va installer 500'000 caméras

La municipalité de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, va se doter d'un réseau de 500'000 caméras de surveillance, l'un des plus importants du monde.

Une faute?

Le projet d'installation de 500'000 caméras de vidéo-surveillance coûtera 17 milliards de yuans (1,85 milliard d'euros), a précisé au quotidien «Global Times», le chef de la police de la ville, Wang Zhijun.

Cette municipalité d'environ 30 millions d'habitants a la taille d'une petite province et dépend directement du gouvernement central, au même titre que Pékin et Shanghai.

Elle est dirigée par l'ancien ministre du Commerce Bo Xilai, le fils très populiste du vétéran du régime communiste Bo Yibo.

Campagne contre le crime organisé

Bo Xilai, 61 ans, a mené à Chongqing une vaste campagne contre le crime organisé, tout en y propageant les valeurs de désintéressement et de dévouement de la période maoïste.

Le réseau de surveillance de Chongqing sera encore beaucoup plus important que celui de 40'000 caméras qui a été installé à Urumqi, la capitale de la région à majorité musulmane du Xinjiang (nord-ouest), à la suite de violences inter-ethniques en juillet 2009.

Les caméras doivent être installées d'ici à 2012 à Chongqing et serviront principalement à la prévention de la criminalité ainsi que dans les situations d'urgence, a précisé au «Global Times» un porte-parole de la police locale.

Certains observateurs prêtent à Bo Xilai des ambitions au niveau national à l'occasion de l'accession d'une nouvelle génération de dirigeants chinois au pouvoir en 2012-2013.

(afp)