New York

03 février 2011 07:27; Act: 03.02.2011 09:18 Print

Cigarette bannie des parcs et des plages

Aux Etats-Unis, le Conseil municipal de New York a adopté mercredi l'interdiction de fumer dans ses parcs, sur ses plages et autres lieux de plein air.

Une faute?

A New-York, le vote du conseil municipal adoptant l'interdiction a été immédiatement salué par le maire de la ville Michael Bloomberg.

L'interdiction s'étend aux 1700 parcs et aux quelque 22 kilomètres de plages de la ville, ainsi qu'à des quartiers piétonniers comme Times Square ou aux promenades en planches de Brighton Beach à Brooklyn. Les élus ont adopté le texte par 36 voix pour et 12 contre, et après la signature du maire, l'interdiction entrera en vigueur dans trois mois.

Les amendes, de 50 dollars, seront infligées par la police des parcs, qui patrouille également en ville pour effectuer des inspections sanitaires, notamment dans les restaurants et sur les marchés.

«Cet été, les New-Yorkais à la recherche d'air frais et de repos vont pouvoir respirer et s'asseoir sur des plages qui ne seront pas jonchées de mégots», a commenté dans un communiqué le maire, un ardent défenseur de l'abolition de la cigarette, déjà interdite dans les restaurants et les bars new-yorkais depuis 9 ans.

Dix-neuf mois de vie en plus

«Les habitants de la ville vivent 19 mois de plus en moyenne qu'en 2002», a ajouté Michael Bloomberg.

«Les statistiques ne mentent pas: la fumée passive tue, et personne ne devrait avoir à inhaler de la fumée de cigarette en se promenant dans un parc ou sur une plage», a déclaré pour sa part la présidente du conseil municipal Christine Quinn.

Lors de la présentation du projet de loi il y a quelques mois, les fumeurs de New York avaient dénoncé une mesure qu'ils considèrent comme abusive, estimant qu'elle porte atteinte aux libertés et droits humains.

(ats)