Roumanie

05 février 2011 21:31; Act: 05.02.2011 21:35 Print

Cinq morts dans un accident minier

Cinq hommes, un ingénieur et quatre électriciens, ont trouvé la mort samedi après un accident dans une mine de charbon du sud-ouest de la Roumanie.

storybild

Cinq mineurs ont perdu la vie dans une mine roumaine. (Photo: Keystone/AP)

Une faute?

«Personne n'a survécu. Il y a cinq morts», a indiqué Oana Stoicuta, porte-parole de la compagnie nationale minière.

«C'est une tragédie», a de son côté déclaré le maire de la ville d'Uricani, Dan Buhaescu, juste après avoir informé les familles réunies depuis le début de soirée au siège de la mine dans l'attente de nouvelles de leurs proches.

Les sauveteurs qui ont réussi à atteindre la galerie où s'est produit l'accident s'affairaient samedi soir à ramener les corps à la surface.

Le ministre de l'Intérieur Traian Igas arrivé sur les lieux a présenté ses condoléances aux familles.

400m sous terre

Les cinq employés de la compagnie minière étaient descendus dans une galerie de la mine d'Uricani, à une profondeur de 400 mètres sous terre, pour effectuer une réparation électrique sur un tableau de distribution, selon la porte-parole.

«Vers 14h30 (locales, 12h30 GMT), ils ont indiqué avoir finalisé l'opération mais une dizaine de minutes plus tard, une odeur de fumée a été détectée au niveau d'une sortie de ventilation. C'est ce qui nous a alerté sur le fait qu'un accident s'était produit», a-t-elle poursuivi sans vouloir confirmer qu'une explosion avait eu lieu.

Vers 17h GMT, une équipe de sauveteurs avait réussi à descendre dans la galerie mais les cinq hommes étaient morts.

Aucun autre mineur ne se trouvait dans la mine au moment de l'accident en raison du repos du week-end.

Conditions de travail difficiles

Environ 800 personnes travaillent dans la mine de charbon d'Uricani qui est situé dans la vallée du Jiu, la plus importante zone minière encore en activité en Roumanie.

Cet accident est un des plus graves depuis les deux explosions qui s'étaient produites dans la mine de Petrila, également dans la vallée du Jiu, en novembre 2008, faisant 13 morts.

Les conditions de travail dans les mines de cette région suscitent régulièrement la polémique en Roumanie.

(afp)