Protection de l'environnement

19 septembre 2019 14:25; Act: 19.09.2019 15:12 Print

Climat: l'Allemagne veut investir 100 milliards

Un projet d'investissements en faveur du climat d'au moins 100 milliards d'euros va être discuté jeudi à la Chancellerie fédérale en présence d'Angela Merkel.

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement allemand veut adopter vendredi un paquet de mesures en faveur du climat d'un montant d'au moins 100 milliards d'euros (environ 110 milliards de francs suisses) d'ici à 2030, selon un projet en discussion au sein du gouvernement et dont une copie a été obtenue par l'AFP jeudi.

Une réunion au sommet doit commencer en fin d'après-midi à la chancellerie en présence d'Angela Merkel. Les partis membres de sa fragile coalition entre conservateurs et sociaux-démocrates doivent y dégager un accord sur un vaste catalogue de mesures.

La rencontre devrait se prolonger jusque tard dans la nuit avec des annonces détaillées attendues pour vendredi.

Ce paquet de mesures vise pour l'Allemagne à rectifier le tir car elle est assurée de nettement manquer ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour 2020.

Pour 2030, elle souhaite parvenir à une réduction de 55% par rapport à leur niveau de 1990.

Au moins 100 milliards d'euros

Selon le projet d'accord de 130 pages, des investissements d'«un montant à trois chiffres en milliards d'euros», soit au moins 100 milliards d'euros, sont prévus pour d'ici à 2030. A l'heure actuelle, leurs contenus ne sont pas détaillés.

Dans ce document intitulé «Programme de protection du climat 2030», Berlin assure que «les investissements supplémentaires dans des mesures favorables à l'environnement soutiendront la conjoncture» et amélioreront l'attractivité économique de l'Allemagne.

Concrètement, le gouvernement devrait se mettre d'accord sur une panoplie de mesures destinées à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l'énergie, le bâtiment, l'agriculture, l'industrie et les transports.

Cela va de la promotion des transports publics et des trains, à l'augmentation du prix des voyages en avion en Allemagne et à diverses subventions au développement des voitures électriques ou des chauffages individuels propres.

Les partis sont divisés sur la façon de financer le tout et, plus encore, sur les mécanismes potentiellement impopulaires destinés à inciter ménages et entreprises à modifier leur façon de se chauffer, s'éclairer ou se déplacer.

«Défi pour l'humanité»

La chancelière conservatrice Angela Merkel, qui a qualifié la lutte contre le réchauffement climatique de «défi pour l'humanité», a néanmoins promis des «décisions importantes».

La journée de vendredi devrait également être marquée par une mobilisation massive prévue par les jeunes de Future for Fridays, un mouvement crée par l'égérie suédoise Greta Thunberg et de multiples ONG de défense de l'environnement.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Belle Fable le 19.09.2019 15:29 Report dénoncer ce commentaire

    Optique trompeuse

    Une énième révolution industrielle qui fera le beurre de la finance, mais pour le climat pas d'illusion! L'écologie passe par une diminution de la population et un train de vie modeste, et là, c'est nettement plus difficile!

  • Laurent le 19.09.2019 15:38 Report dénoncer ce commentaire

    Plié de rire

    Ils vendront de l'électricité à bas coûts produite par leurs usines à charbon pour financer cela ?

  • Trump le 19.09.2019 15:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et voila

    la blague climatique continue c'est quand même fou le co2 est un gaz qui n'est pas un polluant et on se préoccupe de ça et du coup tout les autres polluant ben que ce qui est fait hein ? rien et ces gens nous disent qu'il oeuvrent pour sauver la planète mais bien sûr ...

Les derniers commentaires

  • Hervé Girard le 20.09.2019 07:29 Report dénoncer ce commentaire

    Théorème de Greta

    Depuis le début du quaternaire, on observe que la courbe de concentration du CO2 est en retard, parfois de 8 siècles, sur les variations cycliques de température. C'est à dire que dans une certaine mesure, c'est le taux de CO2 qui varie en fonction du climat, et non l'inverse. Il aura suffi de quelques billets investis dans la "climatologie", et la perspective juteuse de $90 000 milliards de taxe carbone (NCE report 2018, ONU) pour remplacer le principe de causalité par le théorème de Greta.

  • Âne Sanrhylle le 19.09.2019 22:57 Report dénoncer ce commentaire

    Origine paysanne, sans plus

    Une vision, un projet. De l'argent pour de l'innovation. Pas besoin ici à l'alpage... notre grand troupeau suit son milliardaire préféré qui tond son troupeau.

  • XYZ le 19.09.2019 21:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour la plupart des commentaires

    Les suisses savent les problèmes mondiaux auxquels nous allons faire face.

  • Rien n'est fait le 19.09.2019 20:26 Report dénoncer ce commentaire

    Dans le bon sens

    Ça avance mais très lentement. Bravo mais il faut accélérer les réformes. Que celui qui veut polluer paye, que les compagnies aeriennes payent le kérosène au juste prix, mettre un maximum de marchandises sur le rail, remettre les trains de nuit, renoncer aux voyages inutiles lointains, etc du respect envers notre environnement. Chaque etat doit faire sa part de travail.

    • allez là où il y a de la pollution le 19.09.2019 20:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Rien n'est fait

      Allez voir dans les pays asiatiques, ou même dans les pays qui bordent la méditérannée avant de pourrir la vie des Suisses

    • Peppone le 19.09.2019 20:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Rien n'est fait

      Tu as tellement raison, bravo.

    • Âne Rhylle le 19.09.2019 23:11 Report dénoncer ce commentaire

      @rien n'est fait mais il faut être leader

      Vous avez raison et soyons des précurseurs dans ce domaine. Nous serons au top au grand malheur des pleurnichards.

    • Âne Rhylle le 19.09.2019 23:11 Report dénoncer ce commentaire

      @rien n'est fait mais il faut être leader

      Vous avez raison et soyons des précurseurs dans ce domaine. Nous serons au top au grand malheur des pleurnichards.

  • Ever Green le 19.09.2019 18:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mdr

    C'est pour moderniser les centrales à charbon?