Epidémie en Corée du Sud

02 mars 2011 14:58; Act: 03.03.2011 10:51 Print

Cochons enterrés vivants par milliers

Touchés par une épidémie depuis l’automne dernier, des milliers de porcs ont été enterrés vivants en Corée du Sud. Outrés, des mouvements religieux dévoilent une vidéo pour dénoncer ces pratiques.

Mise en garde: les images vidéos proposées ici peuvent heurter les enfants et les âmes sensibles.

Une faute?

Selon les dispositions en vigueur en Corée du Sud, les animaux doivent être anesthésiés ou tués avant d’être enterrés. Mais ces règles semblent souvent ignorées depuis le lancement, fin 2010, du programme d’éradication de la fièvre aphteuse qui touche le pays. Selon des groupes religieux, des milliers de porcs auraient été enterrés vivants dans différents endroits du pays. Afin d’alerter l’opinion, ils ont diffusé une vidéo reprise par «CNN» où l’on voit quelques 1900 porcs poussés dans une fosse à l’aide d’une pelle mécanique et entassés les uns sur les autres. L’espace est si réduit que les animaux sont forcés de se dresser sur leurs pattes arrière. Le travail des exterminateurs s’achève de nuit à la lumière d’un projecteur, dans les hurlements assourdissants des porcs paniqués.

Selon le site de «Sky News», le gouvernement sud coréen avait refusé de vacciner les animaux contaminés, préférant opter pour l’abattage en masse. Le but était alors de préserver les exportations du pays. Fin février, près de 3,4 millions de bovins, porcins, caprins et cervidés ont été enterrés sur 4600 sites différents relatait le «Herald Sun» en citant l’AFP. «C'est triste et révoltant de voir des porcs vivants se faire enterrer. La vaccination est un moyen efficace pour éviter les abattage en masse», expliquait alors le militant Kim Yong-Hui à l'AFP.

(mac)