Coronavirus

24 janvier 2020 18:40; Act: 24.01.2020 20:26 Print

Les Etats-Unis analysent 50 cas potentiels

Deux patients sont infectés par le coronavirus aux Etats-Unis, tandis qu'une cinquantaine d'autres sont en cours d'analyse. En Chine, on déplore 26 morts.

storybild

Une Américaine se fait diagnostiquer à Chicago. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Une femme sexagénaire revenue de Wuhan le 13 janvier et habitant Chicago a été infectée par le nouveau coronavirus chinois, ont confirmé vendredi les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le second cas aux Etats-Unis.

Hospitalisée principalement dans le but d'empêcher des contaminations, «elle se porte bien cliniquement» a dit Allison Arwady, responsable de santé publique à Chicago, dans une conférence téléphonique avec la presse. Elle n'a pas pris les transports en commun et a eu très peu de contacts depuis son retour de Chine, a-t-elle dit.

«Tout est très rassurant en terme de risque d'infection pour le grand public», a-t-elle dit.

Nancy Messonnier, responsable des CDC pour les maladies respiratoires, a indiqué qu'en tout, 50 patients faisaient en ce moment l'objet d'analyses pour confirmer si leurs symptômes étaient dus au virus, baptisé 2019-nCoV. Ces tests à partir d'un échantillon sanguin sont réalisés à Atlanta au siège des CDC, mais seront prochainement décentralisés.

Onze autres personnes ont reçu un résultat négatif, et deux cas ont donc été confirmés, d'abord dans l'Etat de Washington, puis à Chicago. L'homme de l'Etat de Washington va bien et aucune des personnes de son entourage n'a de symptômes, selon Nancy Messonnier. En tout, ces 63 personnes sont réparties dans 22 Etats.

«Bien qu'il reste de nombreuses inconnues, les CDC estiment que le risque immédiat pour les Américains reste faible à ce jour», a martelé Nancy Messonnier.

Elle a également indiqué que la période d'incubation du virus était apparemment d'environ deux semaines, et que les personnes infectées ne semblaient pas être contagieuses avant l'apparition des symptômes.

Une attention particulière doit être portées aux personnes ayant quitté Wuhan avant l'instauration cette semaine par les autorités chinoises de mesures de confinement dont la suspension des liaisons aériennes, a dit Martin Cetron, responsable des quarantaines aux CDC.

Selon lui, 2000 personnes débarquant de 200 vols ont fait l'objet de contrôles à l'arrivée dans les cinq aéroports américains surveillés par les CDC depuis vendredi dernier, mais aucun n'a testé positif au virus.

Les autorités américaines réfléchissent toutefois à «changer leur approche» de contrôles, puisque les voyageurs arrivant sans fièvre ni symptômes peuvent quand même avoir été infectées, a expliqué Martin Cetron.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mat le 24.01.2020 19:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais bien-sûr

    Ça fout les jetons quand même ce virus ! Et dire qu'elle n'a pas eu de contact j'y croîs pas trop... Rien que dans l'avion...

  • jdB le 24.01.2020 20:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors M. Berset

    Toujours convaicu de vos dires? Peut être serait il bon de limiter les marchandises qui viennent d'asie, car si une personne infectée a touché et ou postilloner sur des aliments il y a peut être du souci à se faire!

  • Jean Valjean le 24.01.2020 19:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alala

    On est dans la merde

Les derniers commentaires

  • mely deh le 26.01.2020 03:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    beaucoup..

    90'000 personnes infectées.

    • hipparcos le 26.01.2020 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @mely deh

      Avec 5% de décès cela donne 4500 mort.

  • Dvd le 25.01.2020 11:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'Ecologie est la seule voie qui a un futur

    L'organisme-Terre Gaïa n'a pas encore dit son dernier mot. Elle a aussi un système immunitaire (les virus) pour réguler son propre équilibre.

  • 25 janvier le 25.01.2020 06:21 Report dénoncer ce commentaire

    Nouvel An chinois

    Venus fêter Nouvel An chinois dans le "Binondo" le plus ancien Chinatown de Manille, 600 touristes chinois "from Wuhan" doivent quitter les Philippines le 27 janvier. Dans une atmosphère chaude, humide, étouffante et festive de Binondo, on voit des grands et des petits Chinois masqués. Retourner à Wuhan, c'est se jeter dans la gueule du loup, déplore une petite Chinoise. Néanmoins, "the tourists are not being forcibly repatriated to their country", déclare le directeur de "Civil Aeronautics Board" Carmelo Arcilla.

  • Troll le 25.01.2020 00:16 Report dénoncer ce commentaire

    pas de problèmes

    les virus va s'arrête aux alpes c'est bien connu... Autrement la Chine est débordée (16 cités et 46 millions de personnes sous quarantaine CNBC) selon les rumeurs et il semble que la létalité du virus est plus grave que prévu... Et il est peut-être plus contagieux que la grippe selon les première estimations (selon le WHO)

  • mike le 24.01.2020 23:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    origine dans un labo P4à Wuhan

    voici ce que ça donne d ouvrir un laboratoire de type P4 en 2017 (Ebola,grippe espagnol, sras) en Chine à Wuhan avec toute sorte de cochonnerie. Drôle de coïncidence, mais évidement ça vient du marché et de pauvre bête qui se trouvait la. encore heureux que ça ne soit pas des armes biologiques pour le moment.