Venezuela

23 mai 2019 04:50; Act: 23.05.2019 04:50 Print

D'autres députés vont perdre leur immunité

Le gouvernement de Nicolas Maduro va lever l'immunité parlementaire d'autres députés accusés de rébellion.

storybild

Diosdado Cabello est le président de l'Assemblée Constituante, composée de fidèles de Maduro. (Photo: AFP)

Une faute?

L'immunité d'autres députés d'opposition sera levée pour qu'ils soient traduits en justice en raison de leur soutien au soulèvement manqué contre le président Nicolas Maduro, a prévenu mercredi le N.2 du régime chaviste, Diosdado Cabello.

«Hier, on m'a dit: d'autres députés ont été ajoutés à la liste de ceux dont il faut lever l'immunité parlementaire. Ici il ne peut y avoir d'immunité», a déclaré le président de l'Assemblée constituante, acquise à la cause Maduro, sur la télévision publique VTV. M. Cabello n'a toutefois pas précisé les noms ni le nombre de ces députés.

Pour l'heure, la Constituante a levé l'immunité de 14 parlementaires. Ils sont dans le collimateur de la justice pour avoir soutenu l'appel à la rébellion lancé le 30 avril par Juan Guaido, président de l'Assemblée nationale contrôlée par l'opposition. M. Guaido s'est autoproclamé président du Venezuela en janvier et a été reconnu comme tel par une cinquantaine de pays, dont les Etats-Unis.

Parmi ces 14 députés se trouve le vice-président de l'Assemblée nationale, Edgar Zambrano, qui a été arrêté. Les autres se sont réfugiés dans des ambassades, ont fui à l'étranger ou sont entrés en clandestinité. Juan Guaido a dénoncé l'offensive du gouvernement comme une tentative de «démonter» le seul pouvoir aux mains de l'opposition. Lui-même n'est pas poursuivi par la justice pour son appel au soulèvement.

(nxp/afp)