Propagande officielle

22 décembre 2011 08:40; Act: 22.12.2011 12:06 Print

Dame Nature salue la mémoire de Kim Jong-il

La nature a salué la mémoire du dirigeant nord-coréen: une tempête de neige aurait soudain cessé sur une montagne sacrée et un oiseau aurait présenté ses respects, selon l'agence de presse nord-coréenne.

Voir le diaporama en grand »
Kim Jong-un (au centre) proclamé leader suprême de la Corée du Nord. Cette annonce a eu lieu lors d'un immense rassemblement militaire organisé à Pyongyang. Le convoi mortuaire a parcouru les rues enneigées de Pyongyang. Comme à l'annonce du décès du dirigeant nord-coréen Kim Jong-il, le 17 décembre, la cérémonie des funérailles, mercredi, a également donné lieu à des scènes de pleurs au sein de la population. A la droite de la voiture emmenant le cercueil marchait Kim Jong-un, le fils et successeur de Kim Jong-il à la tête du pays. Les Coréens ont pu suivre la cérémonie en direct à la TV. La télévision d'Etat nord-coréenne a diffusé des images montrant des dizaines de milliers de personnes pleurant le long du cortège qui emmenait la dépouille de Kim Jong-il à travers la capitale. 23.12 Le journal du Parti communiste nord-coréen a appelé Kim Jong-un «commandant suprême» de l'armée, indiquant un renforcement du pouvoir du successeur de Kim Jong-il, décédé. 22.12 Kim Jong-un, héritier désigné de feu Kim Jong-il, a visité secrètement le Japon dans son enfance en se rendant notamment à Disneyland. «Ils n'essaient même pas de sécher leurs larmes, ils se tordent de douleur et de désespoir tant la perte est lourde», relatait l'Agence centrale de presse coréenne (KCNA), évoquant «la tristesse indescriptible» des foules à travers le pays. Le dictateur est né le 16 février 1942 sur le Paektusan, dans la partie de l'ancien empire japonais qui est devenu par la suite la Corée du Nord. De septembre 1950 à août 1960, Kim Jong-il a fait son école obligatoire. Il a étudié à l'Université Kim-Il-sung de septembre 1960 à mars 1964. En 1974, il devient membre du Parti des travailleurs de Corée du Nord. Il succède à son père Kim Il-sung (à gauche) en 1994... ... et devient officiellement le dirigeant de la Corée du Nord trois ans plus tard... ... mais il surveillait aussi la production de fromage... ...ainsi que la production de chips... ...il avait un penchant pour le vin et les femmes... ...il surveillait même certains mariages... Malgré la pauvreté dans son pays, Kim Jong-il menait un style de vie haut en couleur. Il possédait une douzaine de résidences privées. Selon certaines rumeurs, Kim Jong-il avait des problèmes de coeur et avait du diabète. Kim Jong-il s'est marié quatre fois et a eu quatre enfants. Kim Jong-un, fils du dirigeant nord-coréen, a été désigné pour prendre sa succession.

Sur ce sujet
Une faute?

Lorsque Kim Jong-il est mort samedi, la glace du lac Chon sur le Mont-Paektu s'est brisée dans un bruit assourdissant, tandis qu'une tempête de neige se levait, a assuré KCNA.

Le Mont-Paektu est situé dans les confins septentrionaux de la Corée du Nord, près de la frontière chinoise. Il est considéré comme sacré par les Nord-Coréens, car le fondateur du pays, Kim Il-sung, père de Kim Jong-il, y avait établi un camp de guérilla anti-Japonais du temps de la colonisation de la Corée par le Japon.

L'historiographie officielle du régime assure que Kim Jong-il est né sur cette montagne en 1942. D'après les historiens étrangers, le dirigeant mort la semaine dernière naquit en réalité en Sibérie, où son père avait dû fuir les troupes japonaises.

La signature de Kim Jong-il est apparue sur la montagne

Selon KCNA, la tempête de neige s'est arrêtée brusquement mardi matin, laissant le soleil levant illuminer le sommet enneigé.

A ce moment, «la signature de Kim Jong-il est apparue sur la montagne, indiquant le Mont-Paektu, montagne sacrée de la révolution», a narré l'agence pour qui le phénomène a duré jusqu'en fin d'après-midi.

Elle a ajouté qu'une lueur avait été aperçue sur le sommet lundi pendant une demi-heure, après l'annonce de la mort du dirigeant au pays.

KCNA a raconté une autre «merveille de la nature» intervenue autour d'une statue du fondateur du pays, Kim Il-sung, dans la ville de Hamhung (nord-est).

Une grue attristée par la mort de Kim Jong-il

«Mardi, vers 21h20, une grue de Mandchourie a volé trois fois autour de la statue avant de se poser sur un arbre. La grue y est restée assez longtemps, la tête courbée, avant de s'envoler vers Pyongyang», la capitale, d'après l'agence nord-coréenne.

KCNA a conclu: «Voyant ce phénomène, le directeur du site révolutionnaire de Hamhung et d'autres ont tous dit que même cette grue semblait attristée par la mort de Kim Jong-il, fils du ciel.»

Le fondateur du pays et son fils font l'objet d'un culte de la personnalité qui les élève presque au niveau divin.

Ils ont créé la première dynastie communiste du monde, perpétuée avec la désignation du fils de Kim Jong-il, Kim Jong-un, comme nouveau dirigeant de la Corée du Nord.

L'agence de presse officielle a assuré mercredi que cinq millions d'habitants de Pyongyang avaient rendu hommage à Kim Jong-il en 24 heures. La Corée du Nord compte 24 millions d'habitants.

(afp)