France

28 septembre 2016 20:01; Act: 28.09.2016 20:01 Print

De l'arsenic dans les petits pots pour bébés

Neuf polluants, dont des métaux lourds, sont présents dans l'alimentation des enfants en bas âge, à des doses pouvant représenter un risque, selon un organisme public français.

storybild

Certains petits pots contiennent des métaux lourds. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) a passé au crible pendant six ans près de 670 substances dans de nombreux produits consommés par les enfants de moins de trois ans, ainsi que dans le lait maternel. Pour 97% des substances évaluées, «le risque peut être écarté», rassure l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. Pour neuf substances, retrouvées notamment dans le lait en poudre, les petits pots et les biscuits, «un nombre non négligeable d'enfants présente une exposition supérieure aux valeurs toxicologiques de référence», conclut l'agence.

Parmi les neuf composés pour lesquels la situation est jugée «préoccupante» figurent trois métaux lourds, considérés comme toxiques: l'arsenic, présent surtout dans les petits pots à base de légumes et de poisson, le riz et les céréales infantiles, le nickel, dans «les produits à base de chocolat», et le plomb, dans les légumes et l'eau.

Pas de diversification avant 6 mois

L'Anses incrimine aussi les dioxines, le furane et les polychlorobiphényles (PCB), des composants chimiques utilisés comme lubrifiants ou revêtements imperméables, très difficilement dégradables dans l'environnement et qui s'accumulent dans les tissus de ceux qui les ingèrent, en particulier les poissons. Autres polluants retrouvés dans les assiettes des bambins: des toxines issues de moisissures, l'acrylamide, une substance qui se forme au moment de la cuisson à haute température de certains aliments, classée comme cancérogène possible, ainsi que le furane, lui aussi étiqueté cancérogène possible. Pour sept autres substances, dont l'aluminium et le cobalt, l'Anses juge par ailleurs que «le risque ne peut être écarté».

Face à ce constat, l'Anses appelle à poursuivre les efforts pour «mieux comprendre l'origine de la présence de ces substances chimiques dans l'alimentation» et à prendre des mesures pour maîtriser les rejets dans l'environnement et fixer des seuils réglementaires d'exposition. Elle rappelle aussi que la diversification alimentaire ne doit pas intervenir avant le sixième mois. Ses observations montrent en effet que l'exposition des bébés aux polluants augmente à partir de l'introduction d'autres aliments que le lait maternel. Pour évaluer au mieux l'exposition réelle des enfants de moins de trois ans à ces substances, l'Anses a utilisé une étude de 2005 qui avait recueilli sur trois jours les aliments et les quantités ingérées par un échantillon représentatif d'enfants en bas âge.

(20 minutes/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Papots le 28.09.2016 20:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'utilité de vos articles

    Surtout ne communiquez pas les marques incriminées, ainsi nous pouvons continuer à empoisonner nos bébés... A quoi bon écrire ce genre d'article si on ne peut rien en faire ensuite?

  • Monto Santo le 28.09.2016 20:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci patron !!!!

    C'est ça la triste vérité. Empoisonné dès la naissance par des substances chimiques et soignés durant le reste de la vie par de la chimie! C'est comme qui dirait le serpent qui se mord la queue. La bouche est bouclée. Il n'est pas difficile d'observer à qui profite le crime.

  • Maman qui déchire le 28.09.2016 20:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pots maison

    Faites vos petits pots maison ! C'est plus naturel et ça prend pas de temps !

Les derniers commentaires

  • Oleg Mendez Monsanto le 29.09.2016 10:03 Report dénoncer ce commentaire

    Argent orange

    Au lieu d'écrire et de poster n'importe quoi, je vous recommande vivement de regarder sur YouTube le document passionnant et présenté par Elise Lucet "Cash Investigation - Produits chimiques : nos enfants en danger". Plus je prends conscience du business de ces entreprises spécialisées dans la biotechnologie agricole contre notre santé, plus je perds foi en cette bien triste Humanité! ...

  • Lily le 29.09.2016 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On fait comment alors?!

    Merci de balancer cet article comme ça, sens noms! Étant maman de 2 loulous, je fais de mon mieux chaque jours!Je fais principalement des plats maison, heureusement! Mince franchement! Pas évident, on boss, on s occupe de la maison, on fait les courses et quand on va au magasin on ne peut alors pas avoir confiance et craquer sur la facilité une fois! Et même si on se donne de la peine à donner le meilleur avec de bons fruits et légumes lorsque arrive la soirée et que l ont se pose devant la TV on apprendra via des émissions que ces bons fruits et légumes sont super pas bons pour la santé.....

  • Feuer Frei le 29.09.2016 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    INFALSIFIABLE

    celui qui a mis de l'arsenic dans les pots de mon bébé devrait se faire beaucoup de soucis pour son avenir.

  • MayaBee le 29.09.2016 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    les yeux en face des trous

    Il ne faut pas se voiler la face, les polluants sont partout. Mais serions-nous prêts à revenir 100 ans en arrière et se passer de tous les produits en plastiques, les engrais, pesticides, toute la technologie? Et quid du lait maternel qui selon plusieurs études scientifiques contient aussi son lot de polluants? Mais tout cela est tabou! Il ne faut surtout pas en parler...et continuer à fumer!

  • suisse le 29.09.2016 09:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rien de tel que?..

    perso ca fait longtemps qu on cuisine et qu on achete pas des plats tout fait avec plein de cochonnerie...surtout pas pour nos enfants en dévellopement..Ceux qui disent ne pas avoir le temps...faudrai just savoir ce qui est important pour bien vivre..De plus cuisiner en famille peut etre tres divertissent pour passer de bons moments..