Grâce à des pilleurs

02 février 2011 19:20; Act: 02.02.2011 19:27 Print

Découverte de vestiges d’une église ancienne

Des poursuites lancées contre un groupe de pilleurs de tombes ont abouti à la découverte, non loin de Jérusalem, d'une église ancienne.

storybild

Cette église pourrait contenir la sépulture du prophète biblique Zacharie. (Photo: Reuters)

Une faute?

Des inspecteurs du service israélien des Antiquités, à la poursuite d'un gang de voleurs d'objets anciens, ont remarqué un montant de porte enfoncé dans le sol. Détruite par un séisme il y a environ 1300 ans, l'église, située à 40 km au sud de Jérusalem, était restée partiellement ensevelie.

Après plusieurs semaines de fouilles, des archéologues ont mis au jour les vestiges de l'église. Celle-ci contenait des piliers de marbre écroulés et une mosaïque presque intacte de 10 mètres de long.

Sous l'autel de l'édifice se trouve une salle funéraire dont le service des Antiquités juge possible qu'il s'agisse de la tombe de Zacharie. Un livre de l'Ancien Testament évoque les visions de ce prophète. La découverte n'est pas encore démontrée et fait l'objet d'examens, ont dit des responsables.

«Voilà des années que nous n'avions pas fait de découverte comme celle-ci», a déclaré Amir Ganor, directeur de l'unité de répression des vols du service des Antiquités. Son équipe consacre une grande partie de son temps à tendre des pièges aux voleurs et aux marchands d'objets anciens dérobés.

Comme beaucoup de structures anciennes, l'église a été bâtie sur des fondations antérieures qui remontent à l'Empire romain et à la période du Second Temple juif. Elle abrite un ensemble de grottes et de tunnels souterrains qu'utilisaient des insurgés juifs en lutte contre les Romains durant la révolte de Bar Kokhba (132-135 après J.- C.).

(ats)