France

18 mai 2012 13:12; Act: 18.05.2012 15:42 Print

Delphine Batho quitte son logement social

Après nombre de reproches, Delphine Batho, la nouvelle ministre déléguée à la Justice, déménage du logement social qu'elle occupait à Paris.

storybild

Plusieurs secrétaires nationaux de l'UMP avaient reproché à Delphine Batho d'habiter un logement social. (Photo: Reuters)

Sur ce sujet
Une faute?

La ministre déléguée à la Justice, Delphine Batho, est en train de déménager du logement social qu'elle occupait à Paris, a annoncé vendredi matin le chef du gouvernement, Jean-Marc Ayrault.

«C'est fait», a-t-il déclaré sur France-Inter, ajoutant: «C'est en cours, mais c'est fait parce que ça doit être fait.»

«J'ai résilié le bail il y a plusieurs jours», avait écrit la députée des Deux-Sèvres jeudi soir sur son compte Twitter.

Reproches

Durant la campagne présidentielle de François Hollande, plusieurs secrétaires nationaux de l'UMP avaient reproché à Delphine Batho, qui était alors l'une des porte-parole du candidat socialiste, d'habiter un logement social.

Juste après le premier conseil des ministres, jeudi après-midi, le collectif Jeudi Noir a proposé ses services à Delphine Batho , proclamant que «le déménagement, c'est maintenant». Pour les militants de l'accès au logement, «la nouvelle ministre déléguée à la Justice ne saurait tarder à quitter le logement du bailleur social parisien de la RIVP (Régie immobilière de la Ville de Paris), qu'elle occupe certes légalement mais qui, une fois libéré, sera attribué à une famille dans le besoin».

Le 9 mai dernier, lors d'un échange sur le web avec des lecteurs du monde.fr, Delphine Batho avait souligné que son appartement n'était pas un HLM. «Maintenant que la campagne est terminée, je vais prendre les dispositions pour protéger la tranquillité de ma famille, puisque mon adresse a circulé», ajoutait-elle, trois jours après la victoire de François Hollande au second tour de la présidentielle.

(ap)