Sommet des Amériques

15 avril 2012 21:47; Act: 15.04.2012 21:47 Print

Des agents secrets font des misères à Obama

Le scandale des policiers américains impliqués dans une affaire de prostitution en Colombie, où s'est rendu ce week-end Barack Obama, pourrait s'étendre à d'autres agents du «Secret Service» chargé de protéger le président.

storybild

Le sommet de Carthagène a été plombé par le scandale. (Photo: Keystone/AP)

Sur ce sujet
Une faute?

Darrell Issa, le président de la commission sur la surveillance des services de l'administration, interrogé sur la chaîne CBS, s'est interrogé sur une éventuelle refonte du Secret Service.

Onze membres de ce service ont été suspendus samedi. Ils sont soupçonnés d'avoir fréquenté des prostituées à Carthagène en Colombie, où M. Obama participait au sommet des Amériques. Cinq militaires américains sont aussi impliqués dans ce scandale.

M. Issa a fait part de ses doutes quant au caractère isolé de cette affaire. «Nous pensons que le nombre (d'agents concernés) pourrait être plus élevé et nous nous renseignons sur la quantité de personnes qui étaient impliquées», a assuré l'élu républicain.

«Des choses pareilles n'arrivent pas qu'une seule fois, si ce n'est pas déjà arrivé avant», a-t-il ajouté.

Selon l'élu, une telle situation peut aussi rendre les agents vulnérables face à de possibles tentatives de chantage, ce qui pose à ses yeux un problème de sécurité nationale.

«Nous devons demander: où sont les dispositifs pour empêcher que cela ne se reproduise?», a-t-il déclaré.

Aucun des agents impliqués n'était affecté à la protection directe du président, selon le Secret Service. Les agents suspendus ont été renvoyés à Washington pour y être interrogés.

(afp)