Deutsche Bank

08 décembre 2011 18:49; Act: 08.12.2011 18:54 Print

Des anarchistes italiens derrière la lettre piégée

La lettre piégée «explosive» adressée au patron de Deutsche Bank a été revendiquée par une organisation anarchiste de gauche italienne, la FAI, a indiqué jeudi la police allemande.

Sur ce sujet
Une faute?

La police de Francfort avait annoncé jeudi matin qu'une lettre suspecte interceptée mercredi aurait pu exploser. La «Federazione Anarchica Informale» a revendiqué l'envoi de cette lettre adressée personnellement à Josef Ackermann, le patron suisse de la Deutsche Bank.

La lettre de revendication, manuscrite et en italien, était cachée dans la lettre piégée, a précisé la police allemande. Dans la lettre de revendication, l'organisation évoque «trois explosions contre des banques, banquiers, des tiques et des sangsues», écrit la police, dans son communiqué.

La police part donc du principe que deux autres lettres piégées ont pu être envoyées.

(ats)