USA

12 octobre 2011 08:22; Act: 12.10.2011 09:07 Print

Des cendres de chasseurs dans une balle de fusil

Une société américaine propose un service funèbre spécialement adapté aux amoureux de la chasse: leurs cendres seront incorporées dans une cartouche de fusil tirée lors d'une ultime battue.

Une faute?

Amateur de chasse au canard? Pourquoi ne pas faire tirer une dernière cartouche, avec ses propres cendres à l'intérieur? A moins de pouvoir raconter sa vie, via un code-barre sur sa tombe: aux Etats-Unis, pays friand d'innovations, on peut survivre après sa mort.

Depuis juillet, la société Holy Smoke (Sainte Fumée), fondée par deux garde-chasses de Stockton (Alabama), propose de «rendre hommage à la personne avide de grand air que vous étiez» en incorporant vos cendres dans, au choix, 250 balles de revolver ou de pistolet, ou 100 cartouches de fusil.

Dormir en paix

Thad Holmes, 56 ans, et Clem Parnell, 58 ans, ont eu cette idée en parlant obsèques: «Je me disais que j'aimerais bien voir mes cendres dans une balle, tirée par quelqu'un qui s'y connaît en chasse. Je reposerais en paix si je savais que la dernière chose qu'un canard verra, c'est moi fonçant sur lui à 1000 km/h», raconte M. Parnell sur le site myholysmoke.com.

La société, qui ne prend aucune disposition concernant la crémation elle-même, reçoit les cendres qui seront chargées «avec soin et respect» dans les cartouches pour un coût de 850 dollars (770 francs).

Protéger sa maison depuis l'au-delà

C'est un «moyen écologique de disperser ses cendres en pratiquant une activité favorite», observe Holy Smoke selon qui «l'empreinte écologique est quasiment nulle» et «les cendres n'auront aucun effet sur l'efficacité du tir, la poudre ou l'arme elle-même».

«Et vous pouvez protéger votre maison et votre famille même si vous êtes mort!», ajoute M. Holmes, interrogé par l'AFP: «Si quelqu'un vient vous cambrioler, on peut utiliser les munitions avec vos cendres à l'intérieur».

Holy Smoke, qui a traité les cendres de deux personnes et en prépare pour quatre autres, a reçu une centaine de demandes d'information, surtout des Etats-Unis et du Canada. Les candidats à l'incorporation dans des munitions sont des chasseurs, des tireurs de compétition, des militaires ou des amateurs de tir aux pigeons.

Bavard comme une tombe

Autre innovation de l'industrie funéraire américaine, le QR code qui permet de raconter sa vie au visiteur de cimetière équipé d'un smartphone.

Greg Young et Zachary Garbow, deux anciens ingénieurs d'IBM, ont fondé en février Funeral Innovations qui propose, entre autres services technologiques, le Code-Barre du Souvenir. Selon ses inventeurs, il s'agit d'une «façon totalement nouvelle de se souvenir d'une vie passée».

Le QR code, un code barre qui permet de stocker des informations numériques, est enchâssé sous verre sur une plaque portant le nom du défunt, à poser sur une tombe ou le manteau de la cheminée.

Le visiteur équipé d'un smartphone peut télécharger l'application qui ouvrira «pour toujours», via le site internet de la maison de pompes funèbres, le mémorial virtuel du défunt, avec sa photo, sa biographie, les messages de condoléances et un registre toujours ouvert.

«Nous avons une centaine de tombes ainsi équipées» dans l'Iowa et le Wisconsin, dit M. Young. Le coût s'élève à une centaine de dollars.

(ats)