Cancer du sein

29 juin 2011 21:54; Act: 29.06.2011 23:17 Print

Des experts US contre l'Avastin de Roche

Le médicament Avastin, du groupe pharmaceutique suisse Roche, ne pourra être utilisé aux Etats-Unis pour traiter les cancers du sein.

Sur ce sujet
Une faute?

Un comité d'experts indépendants consulté par l'Agence américaine des médicaments (FDA) s'est prononcé mercredi à l'unanimité contre le maintien sur le marché de l'Avastin pour traiter les cancers avancés du sein. L'Avastin est un produit du laboratoire helvétique Roche.

Soulignant que deux études cliniques sur l'Avastin ont montré que ce médicament ne présentait aucune efficacité pour traiter un tel cancer et provoquait des effets secondaires graves, six experts ont recommandé à la FDA de ne pas maintenir l'autorisation de l'anti- cancéreux, le temps que le laboratoire effectue d'autres études.

Ces experts ont confirmé d'autres recommandations du même type qui avaient été transmises en décembre dernier à la FDA. Celle-ci s'apprêtait à révoquer l'autorisation de prescription de ce médicament destiné à traiter les cancers métastasés du sein. Mais Roche et sa filiale américaine Genentech, qui a développé l'Avastin, avaient, chose rare, fait appel de cette décision.

La FDA avait alors accepté le 24 février d'organiser une audition pour que le laboratoire puisse présenter son argumentaire. Genentech avait ainsi fait valoir que l'autorisation de prescription de l'Avastin devait être maintenue, le temps que Roche effectue un essai clinique de plus.

La FDA avait accepté de maintenir l'autorisation de commercialisation jusqu'à ce qu'une décision soit arrêtée par la directrice de la FDA, le Dr Margaret Hamburg, à une date encore non précisée.

Déception chez Roche

Roche s'est dit «déçu» de cette décision. «Nous espérons que la FDA ne décide pas de supprimer l'indication de cancer du sein pour les femmes aux Etats-Unis», a déclaré un porte-parole du groupe mercredi soir à l'agence économique AWP. Et d'ajouter que l'Avastin est autorisé pour les cancers du sein dans 80 autres pays.

La FDA n'est pas tenue de suivre les recommandations des comités d'experts qu'elle consulte, mais elle le fait généralement. En décembre, la FDA avait précisé que cette décision n'affectait pas l'autorisation de commercialisation de l'Avastin pour le traitement des cancers du colon, du rein, du cerveau et du poumon.

L'Avastin est un médicament qui empêche les tumeurs cancéreuses de développer des vaisseaux sanguins nourriciers. Combiné au Taxotere, il avait, lors d'un premier essai clinique, permis un ralentissement de la progression de cancers avancés du sein et augmenté les chances de survie.

Au regard de cet essai, la FDA avait donné son feu vert en février 2008 pour sa mise sur le marché, selon une procédure accélérée.

(ats)