Arménie

04 mai 2012 23:02; Act: 05.05.2012 12:10 Print

Des explosions de ballons font plus de 140 blessés

Un concert organisé par le parti au pouvoir a mal tourné vendredi, lorsque plusieurs ballons remplis de gaz ont explosé, faisant plus d'une centaine de blessés.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Plus de 140 personnes ont été blessées vendredi dans le centre d'Erevan lorsque des ballons remplis de gaz ont explosé au cours d'un concert organisé par le parti au pouvoir, a indiqué le ministère des situations d'urgence. Une cigarette allumée pourrait être à l'origine de l'accident.

Selon le ministère, 144 personnes souffrent de brûlures à la suite de l'explosion soudaine de nombreux petits ballons lors du concert organisé avant les élections législatives de dimanche par le Parti républicain du président Serge Sarkissian, Place de la République, dans le centre de la capitale arménienne.

Les télévisions ont montré des images du chaos consécutif à l'accident et des gens qui hurlaient. Des milliers de partisans du parti de M. Sarkissian avaient assisté à ce concert dans une ambiance festive en tenant des grappes de ballons. Ceux-ci étaient ornés du slogan électoral du Parti républicain «Croyons au changement».

Blessures légères ou de moyenne gravité

Toutes les victimes présentent des blessures légères ou de gravité moyenne, a souligné le ministre de la Santé Haroutioun Kouchkian. Celui-ci a ajouté qu'un grand nombre de personnes avaient été blessées dans les scènes de panique alors que la foule tentait de fuir la place.

«Les ballons ont explosé et pris feu après que des personnes qui tenaient des grappes (de ballons) leur eurent lâchées en l'air», a raconté à l'AFP un témoin.

Large avance

Le parti de M. Sarkossian est crédité par les sondages d'une large avance face à son rival et partenaire au sein de la coalition au pouvoir, Arménie Prospère, dirigé par un millionnaire ancien champion de bras de fer.

Ce scrutin est le premier au niveau national depuis la présidentielle de 2008, remportée par M. Sarkissian et qui avait été suivie d'affrontements entre la police et des militants de l'opposition qui avaient fait 10 morts.

(ats)