Etats-Unis

16 décembre 2013 17:42; Act: 16.12.2013 17:53 Print

Des robots menteurs dans les call centers

«Time» a démasqué une firme qui utilisait des ordinateurs pour démarcher les clients.

storybild

La voix trop parfaite et les mêmes phrases répétées en boucle ont intrigué de nombreuses personnes. (Photo: AFP)

Une faute?

«Êtes-vous un robot?»
Silence.
«Je suis une vraie personne. Vous m'entendez bien?»

Cet échange téléphonique s'est répété des dizaines de fois entre une certaine Samantha West et un journaliste de «Time». Depuis quelques semaines, des centaines d'internautes ont raconté avoir été contactés par cette vendeuse d'assurances à la voix trop parfaite pour être humaine.

Le reporter a testé son interlocutrice: «Quel légume trouve-t-on dans la soupe de tomate?», «Quel jour étions-nous hier?» Les réponses étaient toujours les mêmes: «Je ne comprends pas», «la connexion est mauvaise», prononcées exactement sur le même ton, après un long silence. Le ping-pong surréaliste a duré plusieurs minutes.

Lorsqu'un employé de «Time» a appelé la compagnie Premier Health Plans, basée en Floride, un salarié a démenti toute utilisation de robot et a raccroché rapidement. Un jour après, le numéro de Samantha sonnait occupé et le site de la société avait disparu.

Écoutez des extraits des échanges téléphoniques entre le journaliste et le robot (en anglais) :

(mag)