Soudan

14 juin 2011 14:03; Act: 14.06.2011 14:10 Print

Des stocks de l'ONU pillés au Soudan

Les stocks et le matériel d'organisations humanitaires ont été pillés dans le Kordofan-Sud ces derniers jours, ont indiqué mardi l'OMS et le PAM.

storybild

Un entrepôt de l'OMS a été dévalisé. (Photo: Reuters)

Une faute?

L'accès aux déplacés dans cette province du centre du Soudan est très limité, a déploré le HCR.

Un entrepôt de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), contenant des médicaments et du matériel médical, a été dévalisé le 10 juin, a précisé un porte-parole de l'agence de l'ONU. Des stocks du Programme alimentaire mondial (PAM) ont également été pillés et des véhicules ont disparu.

L'insécurité dans la région empêche les organisations humanitaires d'avoir accès à plus de 40'000 personnes déplacées, qui ont fui la ville de Kadougli, capitale de l'Etat du Kordofan-Sud, a indiqué le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR). Il s'agit surtout de femmes et d'enfants, et leur nombre réel devrait être plus élevé.

Vols pas autorisés

Le HCR a lancé un appel aux autorités de Kadougli ainsi qu'au gouvernement de Khartoum pour autoriser l'accès par air et par route des organisations humanitaires à la zone des combats entre forces du Nord et du Sud Soudan.

La porte-parole du HCR Melissa Fleming a déploré que les vols humanitaires se sont vus refuser l'autorisation d'atterrir à Kadugli depuis une semaine.

«L'accès par la route est également empêché par des militaires en armes qui ont installé des barrages», a-t-elle dit. Le HCR n'est pas en mesure d'atteindre un entrepôt contenant des vivres pour dix mille personnes, situé à cinq kilomètres seulement de la mission de paix de l'ONU dans la ville de Kadougli.

(ats)