Parents et toxicomanes

20 décembre 2011 17:14; Act: 20.12.2011 17:15 Print

Des traces de coke sur 90% des tables à langer

Des traces de drogues dures, en particulier de cocaïne, ont été retrouvées sur plus de neuf tables à langer publiques sur dix, selon une enquête menée en Grande-Bretagne.

storybild

Le talc semble avoir trouvé une poudre concurrente auprès des jeunes parents... (dr)

Une faute?

A une certaine époque, la poudre blanche que l'on trouvait la plupart du temps sur les tables à langer était du talc. Les temps semblent avoir changé... A l'occasion d'un reportage «Cocaine unwrapped», des journalistes britanniques de «Real Radio» ont examiné une centaine de tables à langer à travers toute le Royaume-Uni.

Au final, ils ont trouvé sur 92% d'entre elles des traces de drogues ou de substances médicamenteuses («class A substance»). «Pour en arriver là, les journalistes ont écumé un large éventail d'établissements publics, parmi lesquels des centres commerciaux, des églises ou encore des toilettes publiques, et y ont nettoyé des matelas de change à l'aide d'une lingette spéciale, vouée à être analysée dans la foulée», relève le journal gratuit «Metro France».

Le témoignage du père d'Amy Winehouse

Les journalistes ont aussi interrogé des parents qui consomment de la cocaïne, explique «The Telegraph». «La relation entre mon fils et moi n'a jamais été aussi forte que celle que j'avais avec la cocaïne. La cocaïne passait avant mon enfant», a expliqué une mère de 29 ans, désormais abstinente.

Le père d'Amy Winehouse a, par ailleurs, tenu à apporter son témoignage au reportage: «Amy avait une maladie débilitante et c'est ainsi que nous devons considérer la toxicomanie. C'est une maladie que nous devons traiter».

(gco)