Cyclone en Australie

02 février 2011 15:38; Act: 02.02.2011 22:56 Print

Des vagues immenses frappent la côte

Le cyclone tropical Yasi, classé dans la catégorie maximale, a atteint la côte du nord-est de l'Australie tôt jeudi matin.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le cyclone Yasi, classé en catégorie maximale, a frappé jeudi la côte nord-est de l'Australie, dont les autorités craignaient d'avoir à affronter la «pire» tempête tropicale de l'histoire du pays.

Des rafales de vent atteignant jusqu'à 290 km/heure ont arraché des toitures, déraciné des arbres et détruit des câbles électriques provoquant des coupures de courant au passage de la tempête tropicale sur la côte de l'Etat du Queensland.

«La partie centrale destructrice du cyclone Yasi a commencé à balayer la côte entre Innisfail et Cardwell, provoquant des vagues immenses», a annoncé le Bureau de la météorologie dans un communiqué.

La tempête a fait son entrée près d'une plage située au coeur d'une zone touristique et agricole à 180 km au sud de Cairns, près de la Grande barrière de corail.

Selon les météorologues, le cyclone devrait sévir au maximum de sa puissance pendant au moins quatre heures.

Cependant, habitants et touristes, qui ont été invités par les autorités à ne pas sortir, se terraient dans leurs maisons et leurs hôtels afin d'échapper à ce qui a été qualifié de «pire tempête dans la région au cours des dernières générations» par les services de météorologie.

Pas de mort

Plus tôt dans la journée de mercredi, le Bureau de la météorologie avait annoncé que l'intensité du cyclone avait été relevée de quatre à cinq, soit la catégorie maximale, mettant en garde «contre le pire cyclone jamais observé depuis des générations».

Aucun mort ou blessé grave n'a pour le moment été signalé, a déclaré le chef du gouvernement de l'Etat du Queensland Anna Bligh.

Des médias locaux ont fait état de «dévastations massives» dans la ville de Tully, mentionnant des toitures arrachées, des poteaux électriques à terre et des habitants tentant de colmater portes et fenêtres afin d'empêcher l'eau d'envahir leurs maisons.

Plus tôt dans la journée de mercredi, le Bureau de la météorologie avait mis en garde contre Yasi, précisant qu'il s'agissait de la première tempête tropicale de catégorie 5 à se produire dans la région depuis 1918.

«Sans aucun doute, nous allons devoir faire face à des ravages et des scènes de désolation sans précédent», avait déclaré pour sa part le Premier ministre du Queensland.

«Le temps de l'évacuation est terminé. Les gens doivent à présent s'abriter là où ils se trouvent», pour échapper à «la tempête la plus catastrophique qui ait jamais frappé notre côte», a averti Mme Bligh.

L'oeil du cyclone Yasi, qui est évalué à 35 km de diamètre, devait atteindre la zone côtière très peuplée, entre Cairns et Cardwell, deux villes d'environ 130.000 habitants chacune.

Plus de 10.000 habitants et touristes ont trouvé refuge dans 20 centres d'accueil à travers la région pendant que des dizaines de milliers d'autres étaient à l'abri chez des proches ou des amis. Environ 4.000 soldats ont été mobilisés pour aider si nécessaire les habitants après le passage du cyclone.

L'activité était suspendue dans les aéroports et les ports des villes de la région.

La taille et l'intensité de Yasi pourraient largement dépasser celle du cyclone Tracy, qui avait dévasté la ville de Darwin (nord) en 1974, faisant 71 morts et détruisant 90% des maisons.

Le dernier cyclone important à avoir touché le Nord-Est de l'Australie est Larry, de catégorie 4, qui avait en 2006 détruit les récoltes dans la région agricole d'Innisfail.

Le vent se lève à Cairns:



Dès lundi les vents soufflaient à plus de 100 km/h sur la côte nord-est de l'Australie

(AP vidéo)

Animation satellite de l'activité du cyclone

(afp)