Pakistan

14 juin 2011 11:09; Act: 14.06.2011 11:16 Print

Déshabillée en public à cause de son fils

Une quinquagénaire a été obligée de défiler, nue dans son village. Cette peine lui a été infligée car son fils a fait un enfant illégitime à une voisine déjà mariée.

Une faute?

Une mère de famille pakistanaise d'une cinquantaine d'années a été forcée de parader nue dans un village du nord du Pakistan, a annoncé mardi la police.

Ce châtiment lui a été infligé après que l'un de ses fils a été accusé d'avoir fait un enfant à une voisine mariée à un autre homme.

Au Pakistan, pays musulman très conservateur, les femmes sont peu protégées par la police et parfois traitées comme de la marchandise par leurs proches, notamment dans les zones rurales.

L'incident a eu lieu dans le village de Neelor Bala, situé à une centaine de kilomètres au nord de la capitale Islamabad, après qu'un homme, souvent absent car il travaille dans la ville de Lahore (est), s'est mis à soupçonner les fils de sa voisine d'avoir couché avec sa femme, et l'un d'eux de l'avoir mise enceinte, a expliqué un officier de police local, Akhtar Nawaz.

En rage, l'homme et ses frères sont allés chez les deux suspects qui avaient pris la fuite, laissant leur mère au foyer, a ajouté M. Nawaz. «Ils l'ont traînée hors de ma maison, ont déchiré ses vêtements et l'ont forcée à marcher nue dans la rue», a expliqué M. Nawaz.

Droits fondamentaux bafoués

«Personne n'a porté plainte. La police a ouvert une enquête après avoir été informée par des habitants du village», a-t-il indiqué, ajoutant que deux personnes ont été arrêtées pour être interrogées.

La police a également recueilli le témoignage de la victime, âgée d'une cinquantaine d'année, selon un autre policier, Shabbir Hussain Shah.

Les droits des femmes tels que définis par les standards occidentaux sont peu respectée au Pakistan, où un projet de loi contre les violences domestiques est bloqué depuis plusieurs années en raison de l'opposition de partis religieux radicaux.

(ats)