Ouragan Matthew

08 octobre 2016 05:36; Act: 08.10.2016 08:16 Print

Désolation à Haïti, quatre morts aux Etats-Unis

L'ouragan est moins virulent que prévu sur le continent mais Haïti est dévastée.

Voir le diaporama en grand »
Au sud d'Haïti, de nombreuses familles ne parviennent toujours pas à subvenir à leurs besoins après le passage de l'ouragan dévastateur. (Lundi 3 mai 2017) Haïti subit toujours les conséquences de l'ouragan Matthew qui a dévasté une partie du pays en octobre 2016. (Mercredi 18 janvier - Image d'archives) Le passage de l'ouragan dévastateur Matthew sur le sud d'Haïti le 4 octobre a causé près de 2 milliards de dollars de dégâts. (Vendredi 28 octobre 2016) De l'aide humanitaire est déchargée d'un hélicoptère américain. Les militaires américains doivent repartir d'ici quelques jours. (Mardi 18 octobre 2016) Des convois humanitaires sont attaqués en Haïti. L'ONU s'inquiète. (Dimanche 16 octobre 2016) «J'étais très, très triste quand nous avons vu une dévastation absolue. Mais tous les gens dans le monde sont avec vous», a dit en français le chef de l'ONU à des sinistrés. (Samedi 15 octobre 2016) Ban Ki-moon est arrivé en Haïti et a lancé un appel aux bailleurs internationaux. (Samedi 15 octobre 2016) Un homme passe devant les portraits de candidats, à Port-au-Prince (Haïti) le 1er octobre 2016. Les élections présidentielle et législatives ont été reportées en novembre et en janvier, ont prévenu les autoritées le 14 octobre. Les passage de l'ouragan Matthew complique en effet l'organisation des scrutins. (Samedi 15 octobre 2016). La chance a aussi joué en faveur de ce bilan vierge en pertes humaines à Cuba (Jeudi 13 octobre 2016). Haïti est le pays le plus touché par les catastrophes naturelles et l'ONU juge «scandaleux» le manque de préparation avant l'ouragan Matthew. (Jeudi 13 octobre 2016) Des habitants de Port-Salut, en Haïti, attendent la distribution de nourriture du Programme alimentaire mondial. (Mercredi 12 octobre 2016) L'ouragan n'a fait aucune victime à Cuba. Ici une autoroute bloquée par des pierres, sur la côte de la province de Guantanamo. (Mercredi 12 octobre 2016) Malgré d'importantes destructions comme ici à Cajobabo, Cuba dispose d'un système impliquant l'armée, les pompiers, des volontaires et les autorités locales et provinciales. (Mercredi 12 octobre 2016) Des maisons endommagées à Baracoa, Cuba. Matthew a dérivé au dernier moment, épargnant des villes fortement peuplées. (Mercredi 12 octobre 2016) Le nombre de victimes de l'ouragan Matthew ne cesse de s'alourdir en Haïti. Selon un dernier bilan publié ce mardi soir 11 octobre, ll y aurait au moins 473 morts. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mardi l'envoi d'un million de doses de vaccin contre le choléra en Haïti. Le nombre de personnes atteintes est en augmentation depuis le passage dévastateur de l'ouragan Matthew. (Mardi 11 octobre 2016) Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, ici le 7 octobre à Hambourg (Allemagne) a parlé de la nécessité d'une 'réaction majeure' de la part de la communauté internationale pour aider Haïti, touché par le passage de l'ouragan Matthew. (Mardi 11 octobre 2016). Des hommes dans les décombres, à Jeremie (Haïti), le 8 octobre. Le pays craint désormais une épidémie de choléra. (Lundi 10 octobre 2016). L'ouragan s'essouffle aux USA mais les inondations sont à craindre. Neuf personnes ont été tuées. (Vendredi 8 octobre 2016) Trey et Debbie Tait font à manger grâce à un générateur. L'électricité a été coupée par l'ouragan Matthew dans la ville de Brunswick, en Géorgie. (7 octobre 2016) Toute la partie méridionale de Haïti a été noyée sous des torrents d'eau et secouée par des vents très violents, parfois pendant de longues heures. (Vendredi 7 octobre 2016) Le pays est très vulnérable aux intempéries en raison d'une importante déforestation. (Vendredi 7 octobre 2016) Le dernier bilan pour Haïti fait état de 842 morts. (Vendredi 7 octobre 2016) Le président Barack Obama a déclenché jeudi un plan d'urgence fédéral pour la Floride, la Géorgie et la Caroline du Sud. (Vendredi 7 octobre 2016) Vendredi, l'ouragan longeait les côtes de Floride, un Etat qui semblait avoir évité le pire avec toutefois un risque de montée des eaux. (Vendredi 7 octobre 2016) Les stations balnéaires et les villes résidentielles de la Floride restaient plongées dans l'obscurité, les rues vides de toute circulation automobile. (Jacksonville, Vendredi 7 octobre 2016) La Croix-Rouge lance un appel d'urgence de près de 7 millions pour venir en aide aux 50'000 personnes dans le sud-ouest d'Haïti après l'ouragan Matthew. (Vendredi 7 octobre 2016) En Georgie aussi, les habitants sont priés d'évacuer les côtes. (Jeudi 6 octobre 2016) La puissance dévastatrice de Matthew balayait l'archipel des Bahamas, piégeant chez eux des habitants n'ayant pas évacué. (Jeudi 6 octobre 2016) Les zones touchées de plein fouet en Haïti restent toujours difficiles d'accès, rendant difficile l'évaluation du nombre de victimes. (Jeudi 6 octobre 2016) Le bilan bondit à au moins 264 morts en Haïti, selon un média local. (Jeudi 6 octobre 2016) Les familles quittent un parc d'attraction Disney à Orlando avant l'arrivée de Matthew. (Jeudi 6 octobre 2016) Les autorités déconseillent fortement de se rendre sur les plages, comme ici à Miami Beach, pour cause de danger mortel lié à l'ouragan Matthew. (Jeudi 6 octobre 2016) Une station d'essence fermée à Jacksonville Beach, en Floride. (Jeudi 6 octobre 2016) A Vero Beach, en Floride, les palmiers souffrent à cause du vent alors que l'ouragan Matthew s'approche à grands pas. (Jeudi 6 octobre 2016à La ville d'Orlando sous la menace de l'ouragan Matthew. (Jeudi 6 octobre 2016) Heather Flores et ses enfants prennent leurs marquent dans un centre d'hébergement d'urgence à Longwood, en Floride. (Jeudi 6 octobre 2016) Un cycliste sous la pluie à Cape Canaveral, en Floride. (Jeudi 6 octobre 2016) Le président américain Barack Obama a déclenché un plan d'aide fédéral pour la Floride (sud-est), qui va être frappée dans les heures à venir par le dévastateur ouragan Matthew. (Jeudi 6 octobre 2016) Un groupe transporte un cercueil après le passage de l'ouragan Matthew. (Jeudi 6 octobre 2016). Un panneau avertit les Floridiens du danger. L'ouragan Matthew se rapproche dangereusement. (Jeudi 6 octobre 2016). La plage d'Atlantic Beach. De catégorie 3 ou 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui compte cinq échelons, Matthew sera de toutes façons un ouragan majeur. (Mercredi 5 octobre 2016) Dans ce supermarché de Titusville, en Floride, les rayons sont presque vides. (Mercredi 5 octobre 2016) Les habitants protègent leur commerce en Floride avant l'arrivée de l'ouragan. (Mercredi 5 octobre 2016) Le bilan partiel s'élève à 23 morts en Haïti, mais pourrait augmenter. (Mercredi 5 octobre 2016) Les nuages s'accumulent au-dessus de la ville de Miami (Etats-Unis): l'ouragan Matthew s'approche. (Mercredi 5 octobre 2016) L'ouragan frappe Baracoa (Cuba), le 4 octobre 2016. La moitié sud d'Haïti, région la plus affectée par l'ouragan Matthew, était isolée du reste du pays après l'effondrement d'un pont mardi midi. Les autorités ont précisé que rétablir l'accès serait compliqué. (Mardi 4 octobre 2016) L'ouragan a frappé Haïti. Ici une rue de Port-au-Prince. (Mardi 4 octobre 2016) Au total, 9280 personnes ont été évacuées dans les écoles, églises et autres centres communautaires de l'île. (Mardi 4 octobre 2016) L'ouragan est arrivé à Haïti vers 13h en Suisse. (Mardi 4 octobre 2016) Des Jamaïcains regardent l'ouragan Matthew approcher à Kingston, le 3 octobre 2016. (Mardi 4 octobre 2016). L'ouragan Matthieu fait ses premières victimes. Un homme a perdu la vie dans le naufrage d'une pirogue, ce lundi 3 octobre 2016. En Haïti aussi, les habitants se préparent à plusieurs jours difficiles. (Dimanche 2 octobre 2016) A Cuba, qui doit aussi être touché par Matthew, les habitants font leurs provisions. (Dimanche 2 octobre 2016) Un couple observe la mer sous la pluie à Kingston. (Dimanche 2 octobre 2016) Des voitures tentent de circuler sous une pluie battante à Kingston, en Jamaïque, tandis que l'ouragan Matthew doit arriver dans les prochaines heures. (Dimanche 2 octobre 2016) Des habitants font leurs réserves en eau avant le passage de Matthew en Jamaïque. (Samedi 1er octobre 2016) Les Jamaïcains se barricadent avant le passage de l'ouragan Matthew. (Samedi 1er octobre 2016) L'ouragan Matthew est repassé samedi matin en catégorie 4. Il doit toucher la Jamaïque et Haïti. (Samedi 1er octobre 2016) L'ouragan Matthew s'est renforcé vendredi soir en catégorie 5. (Samedi 1er octobre 2016) A Kingston, en Jamaïque, les autorités sont appelées à accélérer les préparatifs avant le passage de Matthew. (Samedi 1er octobre 2016) Des habitants de Kingston se rendent dans les supermarchés juste avant l'arrivée de l'ouragan. (Samedi 1er octobre 2016)

Sur ce sujet
Une faute?

Après avoir laissé désolation et des centaines de morts derrière lui à Haïti, l'ouragan Matthew a poursuivi sa route vendredi, remontant la côte est des Etats-Unis. Il a provoqué la mort d'au moins quatre personnes vendredi en Floride.

L'impact de Matthew sur la région a été moins violent qu'escompté, car l'oeil de l'ouragan n'a pas touché terre et des millions de personnes avaient été évacuées. La dépression s'éloignait de cet Etat dans la soirée pour se diriger à 19 km/h vers le nord et la Géorgie, puis la Caroline du Sud et la Caroline du Nord.

Ces quatre Etats, sous le coup d'un plan d'urgence fédéral décrété par le président Barack Obama, pourraient recevoir entre 20 et 30 cm de pluie cumulés dans les régions côtières, avec des pics à 38 cm, a prévenu le centre américain de surveillance des ouragans (NHC).

Matthew, qui s'était hissé jusqu'au cran maximal de l'échelle Saffir-Simpson, l'échelon 5, a perdu en intensité et est désormais un ouragan de catégorie 2 avec des vents soufflant jusqu'à 175 km/h. Il devrait toutefois «rester un ouragan jusqu'à ce qu'il commence à s'éloigner du sud-est des Etats-Unis dimanche», selon le NHC.

Désolation à Haïti

Lors de son passage en Floride, Matthew a fait quatre victimes, dont un homme et femme en situation d'urgence médicale qui ont péri, car les véhicules de secours n'avaient pu sortir à cause des intempéries. Les deux autres ont été tuées par des chutes d'arbres.

A Haïti, en revanche, le cyclone a semé la mort et la dévastation. Un bilan provisoire fait état de plus de 840 morts et des dizaines de milliers de sans-abri. Des dizaines de personnes sont également portées disparues. Le sud-ouest de l'île a payé le plus lourd tribut.

Le pays est confronté à une nouvelle catastrophe humanitaire. Le choléra a fait son apparition. Au moins 17 personnes ont succombé à cette maladie sur la côte sud. «A cause des graves inondations et de leurs conséquences sur les installations sanitaires, les cas de choléra devraient se multiplier après le passage de l'ouragan Matthew et pendant la saison des pluies, jusqu'au début 2017», a averti l'organisation panaméricaine de la santé.

Un million de personnes sont dans le besoin, selon l'ONG Care-France: «Beaucoup d'habitants ont tout perdu. Ils n'ont plus rien hormis les vêtements qu'ils portent».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La Chaux le 08.10.2016 09:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Terrible

    Terrible .... je n ose imaginer ce qui se passe là bas en ce moment .... et c est juste pas possible que ces catastrophes touchent systématiquement le Même endroit et qui en a déjà souffert y a quelques années. J espère qu ils s en sortiront au mieux ...

  • nanace le 08.10.2016 09:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Haïti

    Toujours les plus pauvres qui subissent le plus. Pour les effets du réchauffement climatique ce sera pareil. Pauvres Haïtiens!

  • pwoblem le 08.10.2016 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    malédiction

    C est les plus pauvres les plus vulnérables qui trinquent, habiter au bord des cours d eau pour avoir du poisson de l eau ou faire sa lessive sans en connaitre les danger eboulements glissements de terrain possiblilité de montée rapide de l eau , des dizaines de milliers de déplacés mais ou ils devront retrouver une plaine sans trop de danger pas evident, ils sont coupés de tout a nouveau eau vivre etc et le choléra sévit déjà, il faut aider !

Les derniers commentaires

  • janine moille le 08.10.2016 16:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tristesse et détresse !

    Décevant de constater que se sont à nouveau des pauvres gens qui payent très cher cet ouragan! Je pense bien fort à vous tous et espère que vous resterez forts et courageux!

  • blah le 08.10.2016 13:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    blah

    ces gens n'ont rien personne les aides on les a abandonnés comme les syriens depuis longtemps

  • julia le 08.10.2016 12:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et la république dominicaine ?

    Etrange qu'on ne parle pas de la république dominicaine qui occupe les deux tiers de l'île d'Hispaniola, le reste étant Haïti... elle a bien dû être touchée elle aussi par cet ouragan dévastateur... quoi penser, quoi dire..?

  • De Preux le 08.10.2016 12:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    Voilà le résultat de la déforestation massive à Haïti... ces gens n'ont deja rien... mais la protection naturelle leur fait défaut! Y a des responsabilités au niveau de la gouvernance!!!

  • sunny le 08.10.2016 12:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    deception

    j'ai envie de pleurer, lorsque c'est toujours les plus pauvres qui souffrent. déjà qu'ils n'ont pas grand choses à la base et tout leur est enlevé. et ce par la nature.

    • pol le 08.10.2016 14:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @sunny

      Non, ce n'est pas seulement à cause de la Nature... Haïti est un des premiers lieux au monde touché par des catastrophes écologiques induites par l'homme... il faut savoir que ce territoire a été le premier pays indépendant des colonies françaises, et à l'origine peuplé exvlusivement par d'anciens esclaves relegués dans cette partie de l'île d'Hispagnola parce que le territoire était inculte et ne possédait pas de minerais... les habitants, par besoin, ont déforesté totalement l'île, pour bâtir des cases, se chauffer, cuire les aliments... il n"y a rien en Haïti que la beauté de ses sites... Rien.