Histoire

15 octobre 2019 15:01; Act: 15.10.2019 15:01 Print

Donald Trump, la Syrie, et Napoléon Bonaparte

Le président américain a fait une allusion inattendue sur Twitter, alors que la confusion règne sur la stratégie américaine au Moyen-Orient.

storybild

(Photo: AFP/Brendan Smialowski)

Sur ce sujet
Une faute?

Donald Trump n'est pas féru d'histoire. Lundi, pourtant, au détour d'un tweet, le président américain a fait une allusion inattendue à... Napoléon Bonaparte.

«Après avoir vaincu à 100% le califat du groupe Etat islamique, j'ai retiré l'essentiel de nos troupes de Syrie», a-t-il écrit. «J'ai dit à mes généraux, pourquoi devrions-nous nous battre pour la Syrie et Assad afin de protéger le territoire de notre ennemi? Quiconque veut aider la Syrie à protéger les Kurdes, pas de problème pour moi, que ce soit la Russie, la Chine ou Napoléon Bonaparte». «J'espère que cela se passera bien pour tout le monde, nous nous sommes à 11'000 kilomètres!», a-t-il ajouté.

Depuis l'annonce il y a huit jours, dans une certaine confusion, du retrait de troupes américaines des abords de la frontière turco-syrienne, qui a ouvert la voie à une intervention militaire turque, le dirigeant républicain souffle le chaud et le froid, suscitant de réelles interrogations sur la stratégie américaine dans cette région du monde.

(20 minutes/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • BALAZUC le 15.10.2019 15:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les pauvres

    Quand ça l'arrange les Etats unis sont loin de tout. Mais ils font ce qu'ils veulent. Pour moi les etats unis sont les pires de la planete. Une nation a éviter a tout point de vue.

  • michel michel le 15.10.2019 15:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    simple

    Stratégie très simple pour lui, il y a du fric à faire on intervient autrement rien à battre.

  • Tom le 15.10.2019 15:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Menteur

    L'EI est toujours là-bas, donc pas à 100% non... Encore un mensonge pour ses supporters fanatiques.

Les derniers commentaires

  • Dequoi Jememêle le 16.10.2019 23:32 Report dénoncer ce commentaire

    Kim va venir donner la fessée à Erdo

    On le voit sur un autre article de la section Monde à la montagne sacrée enneigée sur son beau cheval blanc, "NB". Il va être content celui qui n'arrivait pas tout seul à éliminer l'EI et qui a dû faire des alliances avec ceux qu'il a abandonné pour se planquer à 11'000 km. Et en plus, il ose dire que le PKK est plus dangereux que l'EI. Pourtant le PKK, eux, restent en Turquie/Syrie/Iran/Irak, l'EI a été aux States. Stop aux "jetemontreqquiàlaplusgrosse". Un seul mot est valable: PAIX

  • tom jones le 16.10.2019 22:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce mec est malade

    "insolite" cet article est dans la bonne rubrique. Il en existerait une "absurdité" il s'y trouverait aussi.

  • Sen le 16.10.2019 19:26 Report dénoncer ce commentaire

    Pollution bucal problème mental

    Le pauvre chaque fois q'uil ouvre la bouche c'est pour polluer là vie des humains qui c'est déjà trop dure, pitié avec les frères mon petit désorienté de tout universo plein de bonheur

  • Dany74 le 16.10.2019 12:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive la fondue

    Boycottons les kebabs et les Mac do

  • FIFO le 16.10.2019 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    troll turc

    Z'avez remarqué les amis comme les trolls turcs sont muets alors que sur l'article précédent ils essayaient de nous dire que les kurdes et autres étaient des vilains communistes mangeurs d'enfants... Tueurs de bébés et autres sornettes