Présidentielle américaine

06 janvier 2016 23:26; Act: 07.01.2016 07:47 Print

Donald Trump contre Samuel L. Jackson

Le candidat républicain à la présidence s'en est pris à l'acteur sur le sujet du golf. Ils s'accusent mutuellement de tricher.

storybild

Donald Trump en meeting le 5 janvier 2016 à Burlington, dans le New Hampshire (Nord-Est des Etats-Unis). (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le milliardaire américain Donald Trump s'en est pris mercredi sur Twitter à Samuel Lee Jackson pour sa nullité supposée au golf, après que l'acteur s'est amusé à accuser le candidat à la Maison Blanche de tricher au même sport.

Tout a commencé quand l'acteur, dans une interview au magazine Rhapsody, a raconté qu'un des clubs de golf de Donald Trump lui avait réclamé des frais d'adhésion alors qu'il n'y avait pas mis les pieds depuis «quatre ou cinq ans». L'homme d'affaires possède de nombreux parcours de golf aux Etats-Unis et dans d'autres pays.

L'acteur, rendu célèbre notamment pour son rôle dans Pulp Fiction, a aussi défié Donald Trump en assurant qu'il jouait bien mieux au golf que lui. «Je ne triche pas», a-t-il dit au magazine. La grave accusation n'a pas été du goût de l'homme d'affaires.

Golf avec Bill Clinton

«Je ne connais pas Samuel Lee Jackson, à ma connaissance je n'ai pas joué avec lui au golf et je pense qu'il fait trop de publicités à la télévision --ennuyeux. Pas fan», a-t-il écrit sur Twitter mardi.

L'acteur en a rajouté le soir-même dans l'émission "Late Night With Seth Meyers" sur NBC. Il a répété qu'il avait bien joué au golf avec Donald Trump, notamment en compagnie de l'acteur Anthony Anderson... qui a confirmé sur Twitter... et de Bill Clinton, «qui pourra aussi vérifier que Donald Trump me connaît».

Pas homme à refuser le dernier mot, Donald Trump a répondu mercredi, toujours sur Twitter.

«Je ne triche pas au golf mais Samuel Lee Jackson triche --avec son jeu, il n'a pas le choix. Et arrête de faire des pubs!», a-t-il écrit. Et, dans un deuxième tweet: «je n'aime pas le swing de Samuel Lee Jackson au golf. Pas athlétique».

(nxp/afp)