Etats-Unis

19 novembre 2019 19:40; Act: 19.11.2019 20:49 Print

E-cigarettes: New York attaque à son tour Juul

Le leader américain de la cigarette électronique est visé par une nouvelle plainte pour marketing trompeur aux Etats-Unis.

storybild

Le fabricant aurait assuré à des lycéens que ses produits étaient meilleurs pour la santé que des cigarettes. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Après des poursuites lancées lundi en Californie, la procureure générale de l'Etat de New York a assigné à son tour mardi en justice le numéro un de la cigarette électronique aux Etats-Unis, Juul Labs, accusé de marketing trompeur.

La plainte déposée devant un tribunal d'Etat new-yorkais accuse Juul de marketing et publicité trompeuses et d'avoir vendu illégalement ses produits aux mineurs, sur fond de forte augmentation du vapotage dans les collèges et les lycées américains.

«Il n'y a aucun doute que la publicité agressive de Juul a contribué à la crise sanitaire qui a rendu la jeunesse de New York et dans le reste du pays accro à ses produits», a déclaré la procureure générale de New York Letitia James dans un communiqué.

La plainte de 38 pages cite notamment des soirées et des campagnes de publicité organisées par Juul pour séduire les jeunes, ou le choix de parfums spécialement destinés à un jeune public.

«Publicité agressive»

Elle accuse aussi le fabricant d'avoir assuré à des lycéens que ses produits étaient meilleurs pour la santé que des cigarettes.

La limite d'âge pour pouvoir acheter des cigarettes électroniques et recharges dans l'Etat de New York a été relevée mi-novembre de 18 à 21 ans.

La plainte ne cite pas de montant global de dommages et intérêts réclamés, mais demande à ce que Juul alimente un fonds pour lutter contre cette crise sanitaire, et paie des indemnités de plusieurs milliers de dollars pour chaque cas de pratique trompeuse. La Californie et la ville de Los Angeles avaient déjà annoncé lundi avoir engagé des poursuites judiciaires contre Juul Labs, accusé d'avoir délibérément ciblé les mineurs dans ses pratiques de marketing pour les inciter à vapoter, ce qui est illégal.

Juul a cessé depuis octobre de vendre la plupart de ses recharges aromatisées (mangue, crème, fruits, concombre et menthe), anticipant une interdiction promise en septembre par le gouvernement de Donald Trump.

Plus que trois arômes

Finalement, il semble que Donald Trump ait renoncé à cette interdiction, selon des médias américains, par crainte que cela ne lui coûte des voix pour sa réélection. La marque ne vend plus que trois arômes aux Etats-Unis: deux au tabac et un au menthol, qui est différent de la menthe.

Une étude récente a montré que les jeunes consommaient très majoritairement les arômes menthe, fruits et mangue.

Certaines des pratiques de marketing de l'entreprise lui ont aussi valu cet été l'ouverture d'une enquête de l'agence fédérale de protection des consommateurs.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Aline le 19.11.2019 21:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mdr

    mdr ouvrez les commentaires sous votre article concernant l'IQOS juste pour rire... pas capable n'est ce pas ....

  • Circo Loco le 19.11.2019 20:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Juul...

    ...va probablement couler. Et un cigarettier américain le rachètera à bas prix. Ils ont déjà entamé leur conversion mais se sont fait court-circuiter par la cigarette électronique. Et à terme, la cigarette "tabac" disparaîtra. Mauvaise pour la santé, elle est économiquement moins rentable pour un cigarettier. Le propylène-glycol (absolument non cancérigène) et la glycérine se vendent à la tonne à des coûts dérisoires, et je ne parle pas de la nicotine de synthèse. A mettre en face des hectares de plants de tabac, du traitement des feuilles, de la fabrication des cigarettes, etc ...

  • Bulle le 19.11.2019 21:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais pffff et par contre rien est fait pour les ar

    Voilà encore un truc contre la e-cigarette. Vs êtes payé par philip morris ? Par contre en Amérique tu peux acheter une arme à 16 ans et faire fusillade. Mais oui ses américains!!!!! Là rien est fait contre les armes.....

Les derniers commentaires

  • Jamc le 20.11.2019 05:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel magnifique pays...

    Bière, clope et vapotage pas avant 21 ans... Kalash et AR-15 à 18 ans.

  • DonaldDuck le 20.11.2019 03:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Clean up your Home First

    Tant que les USA fassent le ménage chez eux et attaquent leurs propres industries en faute, ça va...qu'ils foutent la paix à notre place financière Suisse...

    • Texintox le 20.11.2019 19:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @DonaldDuck

      Quand des banques suisses sont complices de fraudes fiscales sur sol américain ils font aussi le ménage chez eux.

  • Aline le 19.11.2019 21:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mdr

    mdr ouvrez les commentaires sous votre article concernant l'IQOS juste pour rire... pas capable n'est ce pas ....

  • Maxime le 19.11.2019 21:46 Report dénoncer ce commentaire

    Sportif de 20ans

    Et pourquoi ne pas aussi attaquer IQOS de Philippe Morris ? Je n y connais rien à ce sujet car n étant pas fumeur mais je pense que mon idée est partagée par d autre.

  • Bulle le 19.11.2019 21:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais pffff et par contre rien est fait pour les ar

    Voilà encore un truc contre la e-cigarette. Vs êtes payé par philip morris ? Par contre en Amérique tu peux acheter une arme à 16 ans et faire fusillade. Mais oui ses américains!!!!! Là rien est fait contre les armes.....

    • team Jul le 19.11.2019 22:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bulle

      Ne sois pas débile, PM à investit chez Juul labs.. Informe toi à l avenir, cela t'évitera de passer pour un c.n

    • Petite précision le 19.11.2019 23:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @team Jul

      Pas besoin d'être insultant, et sur ce coup là vous avez perdu une occasion de vous taire: c'est Altria qui a investi dans Juul, pas Philip Morris

    • Teller le 20.11.2019 09:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Petite précision

      PM appartient à Altria...

    • jedisçajedisrien le 21.11.2019 10:06 Report dénoncer ce commentaire

      @Teller

      PM USA appartient à Altria...