Kenya

13 septembre 2018 14:20; Act: 13.09.2018 15:44 Print

Elle porte plainte contre la censure de son film

La réalisatrice kényane Wanuri Kahiu porte plainte contre l'interdiction de sortie son long-métrage au motif qu'il traite d'homosexualité.

storybild

La réalisatrice kényane Wanuri Kahiu pose devant les photographes lors du Festival de Film de Cannes 2018. (Photo: Keystone/CLEMENS BILAN)

Sur ce sujet
Une faute?

La réalisatrice du film kényan Rafiki, Wanuri Kahiu, a déposé une plainte contre la décision de la commission kényane de la censure d'interdire ce long-métrage au motif qu'il traite de l'amour entre deux femmes, a-t-on appris jeudi.

Wanuri Kahiu et l'ONG Creative Economy Working Group (CEWG) «ont déposé aujourd'hui une plainte constitutionnelle contestant la décision de la commission de censure et de son directeur exécutif Ezekiel Mutua d'interdire le film au Kenya», a indiqué CEWG dans un communiqué daté de mardi et reçu jeudi par l'AFP.

Liberté d'expression

«Nous croyons en la liberté d'expression comme la pierre angulaire de toute démocratie», a ajouté la même source. «La censure déraisonnable et injustifiable de films viole nos droits à la liberté d'expression et à la liberté des médias (...) garantis par la constitution du Kenya».

Sélectionné à Cannes

Rafiki est le premier film kényan jamais sélectionné à Cannes, où il a été présenté début mai dans la sélection «Un Certain regard».

Il est adapté d'un roman de l'Ougandaise Monica Arac Nyeko, Rafiki («ami» en kiswahili), et raconte l'histoire d'un coup de foudre entre deux jeunes femmes appartenant à des camps politiques opposés.

Rafiki - trailer from Mill Valley Film Festival on Vimeo.

Homosexualité illégale

Toujours sous le coup des lois datant du colonialisme britannique, l'homosexualité reste illégale au Kenya, et la commission kényane de la censure a interdit le film en raison de «son thème homosexuel et de son but évident de promouvoir le lesbianisme au Kenya, ce qui est illégal et heurte la culture et les valeurs morales du peuple kényan».

Les plaignants souhaitent notamment une levée de l'interdiction afin que le film soit sélectionnable par le comité des Oscars dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère pour la cérémonie 2019.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • MaxQZ le 13.09.2018 16:35 Report dénoncer ce commentaire

    Ca suffit

    Festival de Cannes - ne sont primés que des films à but politique, lobbying ou autre influence comme le sujet traité dans ce film. Libre à ceux qui veulent regarder ce film et libre à cette dame de filmer ce qu'elle veut mais arrêter de nous bassiner avec toutes ces différences/variantes et cette constante répétition de celles-ci, ça devient lassant et je dirais même ça monte les gens contre ces groupes malheureusement...

  • Theskytrotter le 13.09.2018 16:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Way to go !

    Magnifique film qui mérite dêtre vu par tout le monde !

Les derniers commentaires

  • MaxQZ le 13.09.2018 16:35 Report dénoncer ce commentaire

    Ca suffit

    Festival de Cannes - ne sont primés que des films à but politique, lobbying ou autre influence comme le sujet traité dans ce film. Libre à ceux qui veulent regarder ce film et libre à cette dame de filmer ce qu'elle veut mais arrêter de nous bassiner avec toutes ces différences/variantes et cette constante répétition de celles-ci, ça devient lassant et je dirais même ça monte les gens contre ces groupes malheureusement...

    • Jérôme Rossellat le 14.09.2018 12:42 Report dénoncer ce commentaire

      La siffwremce est belle

      Le fameux lobby qui veut transformer tout le monde en homosexuel ... Les minorités sexcusent de parler delles , peut être que le jour ou la tolérance règnera sur ce monde , elle ne sentiront plus la nécessité de sexprimer . Mais vu que même dans les pays dits « civilisés «  , les imbéciles se reproduisent et commentent également , je suis pessimiste .

  • Theskytrotter le 13.09.2018 16:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Way to go !

    Magnifique film qui mérite dêtre vu par tout le monde !