Censure

28 août 2008 16:20; Act: 28.08.2008 16:36 Print

En prison à Cuba, un rocker «dissident» attend son jugement

Le chanteur d'un groupe cubain de musique punk rock, connu pour ses propos aussi critiques qu'irrévérencieux à l'égard du pouvoir communiste et des frères Castro, doit être jugé vendredi matin à La Havane.

Une faute?

Le groupe «Porno para Ricardo» a confirmé l'information.
Gorki Aguila, 39 ans, a été arrêté lundi à son domicile pour conduite présentant un «danger pré-délictueux» et doit être jugé vendredi à 09h00 (13h00 GMT) par un tribunal de La Havane, selon le site internet du groupe www.pornopararicardo.com qui veut organiser sans autorisation jeudi soir, sur le Malecon, le boulevard du front de mer, un concert improvisé de soutien au chanteur.

La «conduite présentant un danger pré-délictueux», c'est-à-dire pouvant amener à commettre un délit, est passible d'une peine de quatre ans de prison sur l'île communiste.

Luis Aguila, le père du chanteur, a obtenu mercredi l'autorisation de rendre visite à son fils, selon la Commission cubaine pour les droits de l'Homme et la réconciliation nationale (CCDHRN), une organisation illégale mais tolérée par les autorités.

La Commission a appelé les diplomates étrangers en poste à La Havane à se rendre au tribunal pour assister au jugement.

Plus de 150 Cubains, essentiellement des émigrés comme l'écrivain Zoé Valdes, ont demandé dans une lettre ouverte publiée sur internet au chanteur Pablo Milanès, chantre de la Révolution cubaine, d'intervenir en faveur de Gorki Aguila lors d'un concert prévu jeudi soir sur la «tribune anti-impérialiste», une scène installée devant le bâtiment très sécurisé de la «section des intérêts américains» et à proximité du lieu où souhaite se réunir Porno para Ricardo.

Gorki Aguila a déjà été détenu en 2005 officiellement pour possession de drogue.

Le groupe «Porno para Ricardo» est notamment l'auteur d'une chanson intitulée «El General», en référence à Raul Castro, le président cubain et frère de Fidel Castro, dirigeant historique de Cuba, qui s'est retiré du pouvoir il y a deux ans pour des raisons de santé, après un demi-siècle à la tête du pays.

(afp)