Affaire Dupont de Ligonnès

17 octobre 2019 14:49; Act: 17.10.2019 15:21 Print

Enquête ouverte après la fausse arrestation

Le procureur de Nantes a ouvert une enquête sur les fuites policières intervenues lors de l'annonce de la fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès à Glasgow.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Une enquête a été confiée à l'Inspection générale de police nationale (IGPN), a précisé le magistrat de Nantes, Pierre Sennès.

Vendredi soir, des sources policières françaises avaient rapporté à plusieurs médias, dont l'AFP, que la police écossaise avait informé la France de l'arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès, à son arrivée à Glasgow dans un vol en provenance de Paris.

Selon les informations de la police écossaise relayées par la police française, les empreintes de l'homme interpellé correspondaient à l'homme recherché après le meurtre de sa femme et ses quatre enfants en 2011 à Nantes. Un test ADN a ensuite montré samedi qu'il ne s'agissait pas de la même personne.

La police écossaise a assuré lundi n'avoir «jamais confirmé, ni en public ni en privé» que l'homme interpellé à l'aéroport de Glasgow était Xavier Dupont de Ligonnès. Une source française proche de l'enquête a elle assuré que la police écossaise avait affirmé «à quatre reprises» à ses homologues français ainsi qu'au «magistrat de liaison» avoir arrêté Xavier Dupont de Ligonnès.

Activement recherché

De nombreux autres médias – dont l'AFP, les quotidiens «Le Monde», «Le Figaro», «Libération» et la chaîne de télévision BFMTV – ont publié, dans un souci de transparence, une chronologie détaillant la façon dont sont sorties les informations en provenance de différentes sources, qui les ont conduits à diffuser vendredi cette nouvelle.

Xavier Dupont de Ligonnès, qui a disparu depuis le quintuple meurtre, est activement recherché depuis cette date. Il a été aperçu pour la dernière fois en avril 2011: le 14 avril, il a été filmé par la caméra d'un distributeur de billets, et, le 15, il a quitté à pied un hôtel de Roquebrune-sur-Argens (dans le Var, sud-est de la France) avec, sur le dos, un étui pouvant contenir une carabine.

Six jours plus tard, les corps de sa femme et de ses quatre enfants étaient découverts, enterrés sous la terrasse de la maison familiale, enroulés dans des draps et de la chaux.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • chrisjac le 17.10.2019 15:31 Report dénoncer ce commentaire

    Vive l'info à tout pris

    Hélas, les dérapages ou erreurs se multiplient. A qui la faute, certainement à nous qui voulons l'info tout de suite. La presse suit le mouvement pour avoir son scoup. D'un autre côté, certains veulent faire le beurre du journalisme en laissant de plus en plus fuité des infos - comme ici - fausses car sans recul. Des erreurs comme cela vont certainement encore se produire. Dommage car la crédibilité de chacun en prend chaque fois un coup. Quoiqu'il en soit, un policier a certainement fauté ou trahi.

  • Shudy le 17.10.2019 15:42 Report dénoncer ce commentaire

    Pas vu pas prit

    C'est grave cette histoire. D'une part pour l'entourage familiale des victimes, d'autre part pour l'enquête..

  • P-A. le 17.10.2019 15:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La course au Scoop..

    La pression énorme des médias immanquablement provoque les fuites et les fake news.

Les derniers commentaires

  • Calamine Lilou le 18.10.2019 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas la Faute aux Écossais...

    Pour ma part, il est toujours vivant. Et il a dû se gausser du branle-bas causé, aussi bien dans la Police Écossaise que Française, par la dénonciation sur sa venue en Ecosse ! C'est juste pour tâter la température et c'est peut-être lui-même qui avait appelé et maintenant, il va redoubler de vigilance car il sait pertinemment qu'on l'attend au prochain tournant !!!

  • dany le 17.10.2019 22:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dany

    c est certainement fait pour faire repartir l echeance de la peine

  • Reality le 17.10.2019 20:36 Report dénoncer ce commentaire

    Intime conviction

    Je suis persuadée qu'il est toujours vivant et qu'il est aux USA car il adorait ce pays. Il s'est sûrement inspiré de l'affaire John List car il était aux States quand ça s'est passé. Sinon, il faut m'expliquer pourquoi il ne s'est pas suicidé dans la maison familiale juste après avoir décimé les siens.

    • Griotte le 17.10.2019 22:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Reality

      Peut-être peut-être pas... Et Moi Je Pense Que... et si patati et si patata... si chaque un y va de sa petite analyse personnelle on est pas dans la M...

  • Arnaud le 17.10.2019 18:40 Report dénoncer ce commentaire

    ??

    Les media fake news et les mensonges dans toute leur horreur...

  • L'Elastique le 17.10.2019 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cocorico

    Venant des médias français cela ne m'étonne pas et ça va avec le reste!!! Ne disent-ils pas qu'ils sont les meilleurs du monde ..... et dans tous les domaines!! Quand l'élastique lâchera ils comprendront!! Enfin je l'espère mais c'est pas sûr !

    • Dom le 17.10.2019 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @L'Elastique

      Je sais pas mais vous servir d'un grave sujet d'un crime aussi horrible pour dévoilé là haine envers les Français nul

    • L'Elastique le 17.10.2019 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dom

      Je ne vois pas le rapport je constate tout simplement les faits et mis à part cela je suis certain que vous êtes d'accord avec moi