Allemagne

07 juin 2011 22:22; Act: 07.06.2011 22:25 Print

Enquête sur des jeux de guerre pour enfants

La justice allemande a annoncé mardi avoir ouvert une enquête préliminaire sur des jeux de guerre organisés pour des enfants au cours d'une journée portes ouvertes dans une caserne en Bavière.

Une faute?

Le parquet de Traunstein a confirmé une information révélée par un quotidien bavarois, Münchner Merkur, mais s'est refusé à fournir le moindre détail. L'enquête préliminaire, pour «incitation à la haine» et atteinte à la loi sur le contrôle des armes, vise la caserne de Bad Reichenhall.

Pendant une journée portes ouvertes le 28 mai, les chasseurs alpins de la brigade 23 y ont reconstruit un village miniature en bois, baptisé «Petit-Mitrovica», en allusion à la ville de Mitrovica au Kosovo, selon des articles de la presse locale. Les enfants étaient invités à «investir» la ville sous la houlette des soldats et équipés de lunettes d'armes à feu, selon le Münchner Merkur.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, des chasseurs alpins allemands avaient commis un massacre dans la ville de Mitrovica.

Un responsable du parti social-démocrate allemand (SPD), Rainer Arnold, cité sur le site internet de l'hebdomadaire Die Zeit, a réclamé «des conséquences disciplinaires» pour les responsables de la caserne, à la veille d'une réunion de la Commission de la Défense au Bundestag (chambre basse du parlement).

Au cours de cette réunion, la Bundeswehr (armée) devrait informer la Commission de ce qui s'est passé à la caserne General-Konrad de Bad Reichenhall, écrit Die Zeit.

L'affaire ne figurait toutefois pas mardi soir à l'ordre du jour de la réunion de la Commission, consultable sur le site du Bundestag.

La loi allemande interdit l'accès aux mineurs à toute arme à feu.

(afp)