Etats-Unis - Arizona

10 juin 2011 14:21; Act: 10.06.2011 15:42 Print

Evacuation massive d'un Etat qui brûle

C'est près de 6000 personnes qui sont appelées à évacuer l'Arizona dès jeudi, aux États-Unis. Plusieurs milliers de pompiers œuvrent contre les flammes depuis plusieurs jours.

Voir le diaporama en grand »
Un homme de 73 ans s'allume une cigarette dans sa voiture, impuissant face aux flammes qui dévastent l'Arizona le 6 juin. Ils photographient une carte qui présente l'étendue du sinistre le 5 juin. Un ranger bloque la route 180 qui va vers Eagar, en Arizona, le 5 juin. A 64 ans, sur son quad, il s'éloigne du mur de fumée dans l'est de l'Arizona le 6 juin. Paysage enfumé près de Eagar en Arizona le 7 juin. Des pompiers opèrent dans une forêt en Arizona pour empêcher la propagation des flammes le 8 juin. Une pause et un peu de repos de façon sommaire après avoir combattu les flammes près de Springerville en Arizona le 8 juin. Un femme accroche une banderole à l'extérieur de Springerville en Arizona le 8 juin, pour remercier les équipes qui luttent contre les flammes. Début d'une nouvelle opération contre les flammes qui dévastent l'Arizona, aux Etats-Unis le 9 juin. Un panneau sacrifié par les mesures qui visent à empêcher le feu de se répandre près de Springerville, en Arizona, le 9 juin. Le 9 juin, à côté de Springerville en Arizona. Une équipe participe à un briefing avant de se rapprocher des flamme, le 9 juin. Des scouts de Navajo se préparent à rejoindre "le front" pour combattre le feu le 9 juin. Impuissants, des membres de l'équipe qui combat le feu regardent des coupures de presse le 9 juin. Des scouts de Navajo se préparent avant d'aller près des flammes le 9 juin. Les habitants sont priés de quitter la ville de Springerville en Arizona le 8 juin. Il arrose le toit de sa maison à Springerville. Les flammes menacent sa ville. La maire de de Springerville, en Arizona, se protège le visage avec un bandeau aux couleurs des Etats-Unis le 8 juin. L'écran de fumée près de Springerville le 8 juin. En rang, ils se fraient un chemin dans la forêt près de Eager, en Arizona, le 8 juin. Le 8 juin, une équipe qui lutte contre les flammes prépare son équipement. Un des officiers qui gère le sinistre explique aux médias l'évolution de l'incendi le 9 juin à Springerville en Arizona. Un panneau qui demande l'évacuation des résidents de Eagar, en Arizona, le 9 juin. Le mur de flammes, en pleine nuit, le 7 juin près de la ville d'Eagar en Arizona.

Sur ce sujet
Une faute?

Quelque 6.000 personnes ont été appelées à évacuer l'Arizona pour échapper au spectaculaire incendie qui grignote l'est de cet Etat du sud-ouest des Etats-Unis et menace le Nouveau-Mexique voisin, ont annoncé les autorités locales jeudi.

Environ 140'000 hectares de végétation sont partis en fumée selon des nouveaux chiffres officiels revoyant le bilan à la baisse, les autorités avaient fait hier état de 157'000 hectares détruits.

Des vents moins violents ont redonné l'espoir aux 3'000 pompiers de prendre le contrôle du feu qui se rapproche de la frontière avec le Nouveau-Mexique, selon le porte-parole du centre de commandement de crise John Helmich.

Les habitants des villes de Springville et Eager ont été vivement encouragés à quitter les lieux mercredi, certains préférant rester chez eux.

Près de 200 camions de pompiers ont été réquisitionnés sur le front, épaulés par 16 hélicoptères.

Un bombardier pouvant larguer quatre fois plus d'eau que ces hélicoptères devait arriver jeudi.

Les autorités du comté d'Apache ont lancé une enquête pour déterminer les causes du sinistre. Mais les soupçons se portent sur un acte de pyromanie.

Le sinistre en image


(afp)