Général à Vienne

04 mars 2011 07:30; Act: 04.03.2011 09:02 Print

Ex-général de l'armée interpellé

Jovan Divjak, un ancien général de l'armée bosnienne et une figure clé de la défense de Sarajevo pendant le siège de la ville (1992-95), a été interpellé à l'aéroport de Vienne.

Une faute?

«Nous avons des informations selon lesquelles il (M. Divjak) a été interpellé sur la base d'un mandat d'arrêt d'Interpol», a déclaré M. Alkalaj par téléphone à la chaîne de télévision publique bosnienne, FTV.

Le ministre a ajouté que les causes de l'arrestation de M. Divjak n'étaient pas connues dans l'immédiat et qu'elles devraient être annoncées vendredi matin par la justice autrichienne qui devrait interroger l'ancien militaire.

Participant de la guerre inter-communautaire

«Nous pouvons seulement supposer qu'il s'agit d'un mandat d'arrêt émis par la Serbie», a déclaré M. Alkalaj.

Selon la presse bosnienne, Jovan Divjak serait soupçonné par la Serbie d'avoir été impliqué dans une attaque, en mai 1992, contre une colonne de l'ex-armée yougoslave (JNA) à Sarajevo, qui avait fait plusieurs morts.

M. Alkalaj a expliqué que M. Divjak devrait passer la nuit en détention provisoire, en attendant de comparaître vendredi devant un juge.

M. Divjak est un Serbe qui avait combattu dans les rangs de l'armée bosnienne (essentiellement musulmane) pendant la guerre inter-communautaire de Bosnie (1992-95).

Il dirige aujourd'hui une association, «l'Education construit la Bosnie-Herzégovine», qui accorde les bourses d'études aux orphelins et aux enfants en difficulté.

Ejup Ganic aussi

Dans un cas similaire, un ancien membre de la présidence bosnienne, Ejup Ganic, soupçonné dans le même dossier par la justice serbe, avait été arrêté en mars 2010 à l'aéroport londonien d'Heathrow.

La justice britannique avait rejeté une demande d'extradition de la Serbie à son sujet, et M. Ganic avait regagné Sarajevo en juillet 2010.

(afp)