New York

18 septembre 2016 04:06; Act: 18.09.2016 17:02 Print

Explosion «intentionnelle» en plein coeur de New York

L'explosion serait «intentionnelle», sans preuve terroriste pour l'instant. Une bombe avait explosé auparavant dans le New Jersey.

Voir le diaporama en grand »
Ahmad Rahimi, l'Américain d'origine afghane inspiré par Ben Laden et jugé coupable d'attentats à la bombe en septembre 2016 à Manhattan, a été condamné à la prison à perpétuité. (Mardi 13 février 2018) Pendant la brève audience par vidéoconférence, le suspect des attentats à la bombe a répondu d'une voix faible aux questions de la juge depuis son lit d'hôpital. Et il a plaidé non coupable. (13 octobre 2016) Ahmad Khan R. devrait comparaître devant un tribunal d'Etat du New Jersey via vidéoconférence depuis l'hôpital où il est soigné. (12 octobre 2016) Selon le FBI, l'homme qui aurait fait exploser la bombe il y a dix jours aurait agi seul. (Mardi 27 septembre 2016) On aperçoit le suspect des attaques, sur une civière. Il a été blessé lundi lors d'un échange de coups de feu, pendant son arrestation. (19 septembre 2016) Une capture d'écran d'une vidéo de surveillance montrant le suspect recherché par les forces de l'ordre. (19 septembre 2016) La police de New York a lancé un avis de recherche contre un homme de 28 ans, Ahmad Khan Rahami (Lundi 19 septembre 2016). Cinq personnes ont été interpellées dimanche soir en lien avec l'attaque qui a frappé le quartier de Chelsea. (Lundi 19 septembre 2016). L'explosion est d'origine «intentionnelle». On dénombre 29 blessés. (Dimanche 18 septembre 2016). Des pompiers se trouvent près du site de l'explosion dans le quartier de Chelsea à Manhattan. (Dimanche 18 septembre 2016). L'explosion est d'origine «intentionnelle». (Dimanche 18 septembre 2016). La déflagration a retenti vers 20h30 locales sur la 23e rue dans le quartier de Chelsea. (Dimanche 18 septembre 2016). Des pompiers new-yorkais se trouvent près du site d'une explosion dans le quartier de Chelsea à Manhattan. (Dimanche 18 septembre 2016). Le quartier de Chelsea est connu pour ses nombreux bars et restaurants très fréquentés (Dimanche 18 septembre 2016). Des policiers enquêtent sur le site de l'explosion, près de l'église St. Vincent de Paul. (Dimanche 18 septembre 2016). Une trentaine de personnes ont été blessées, dont une grièvement. (Dimanche 18 septembre 2016). Un policier accompagne un chien dressé pour repérer les explosifs (Dimanche 18 septembre 2016). L'explosion est survenue presqu'une semaine jour pour jour après les commémorations du du 11-Septembre (Dimanche 18 septembre 2016). Plus tôt dans la journée, un petite bombe artisanale avait explosé dans le New Jersey, Etat voisin de New York. (Dimanche 18 septembre 2016).

Une faute?

Le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, a décrit dimanche l'explosion de la veille à Manhattan comme résultant d'une «bombe» mais n'ayant «pas de lien avec le terrorisme international». «Qui que ce soit qui ait placé ces bombes, on les trouvera et ils seront menés devant la justice», a déclaré le gouverneur venu inspecter le site de l'explosion dans le quartier animé de Chelsea, au coeur de Manhattan.

L'explosion, survenue sur la 23e rue entre les 6e et 7e Avenues, a fait 29 blessés dont un grave et de nombreux dégâts.

Le gouverneur a aussi semblé confirmer qu'un autre engin explosif - une cocotte minute à laquelle avaient été attachés des fils électriques et un téléphone portable - avait bien été retrouvé quelques pâtés de maison plus loin, sur la 27e rue même si celui là n'a pas explosé.

Sécurité renforcée

Le dispositif de sécurité dans la mégalopole américaine, déjà renforcé à l'approche de l'ouverture lundi de l'Assemblée générale de l'ONU, a encore été augmenté, avec le déploiement de quelque 1000 policiers et agents supplémentaires, a indiqué M. Cuomo.

Il a cependant souligné que cette mesure était prise par «précaution»: «Nous n'avons aucune raison de penser qu'il y a d'autres menaces immédiates», a-t-il souligné

M. Cuomo a par ailleurs indiqué que ses services collaboraient avec ceux de l'Etat voisin du New Jersey, où un autre engin explosif a explosé samedi, sans faire de victime, tout en confirmant qu'il n'y avait à ce stade pas de lien entre les deux incidents.

New Jersey

Dans le New Jersey, une bombe artisanale avait été placée samedi près du parcours d'une course à pied organisée par les US Marines.

L'engin était programmé pour exploser au moment où des centaines de coureurs de cette course de 5 kilomètres devaient passer près de la poubelle où était cachée la bombe. Mais le départ de l'épreuve ayant été retardé, l'explosion n'a fait aucun blessé, avait précisé Al Della Fave, porte-parole du procureur local.

(nxp/afp)