Explosion à Paris

12 janvier 2019 12:25; Act: 12.01.2019 15:05 Print

«Les enfants ne pouvaient pas sortir de la chambre»

Les témoignages commençaient à affluer après l'explosion qui est survenue à Paris dans une boulangerie, samedi matin.

Sur ce sujet
Une faute?

Une explosion est survenue samedi matin dans une boulangerie du 9e arrondissement de Paris. Deux sapeurs-pompiers sont morts et dix personnes ont été grièvement blessées. Trente-sept autres personnes ont été légèrement blessées. «Douze personnes sont en urgence absolue, dont trois sapeurs-pompiers, et 24 personnes sont dans un état plus léger. Parmi les 12 personnes en urgence absolue, le pronostic vital est engagé pour deux pompiers et trois personnes civiles», a déclaré à la presse sur place le commandant Eric Moulin, des sapeurs-pompiers de Paris.

«L'un des pompiers a été enseveli plusieurs minutes. L'onde de choc s'est propagée dans les quatre rues adjacentes sur environ 100 mètres. Nous investissons tous les lieux pour voir s'il y a d'autres victimes», a-t-il ajouté.

«A ce stade, nous pouvons dire qu'il s'agit manifestement d'une origine accidentelle, (ce) serait une fuite de gaz», a de son côté déclaré le procureur de la République de Paris Rémy Heitz, également sur place. «Il y a d'abord une fuite de gaz, puis l'arrivée des pompiers suivie d'une explosion ayant provoqué l'incendie», a-t-il relaté.

«On a vu l'immeuble en feu»

Des témoins des faits se sont aussi confiés. «On était tous en train de dormir et là on entend un bruit, on a cru que c'était un séisme», raconte une adolescente dans une rue attenante de celle de l'explosion. «On est descendus et on a vu un immeuble en feu», ajoute son frère.

Non loin, des dizaines de personnes blessées notamment à la tête, étaient en train d'être soignées aux alentours de 9h45 (8h45 GMT).

«Je dormais et j'ai été réveillée par l'effet de souffle», raconte Claire Sallavuard qui habite dans l'immeuble où se trouve la boulangerie. «Pour sortir de la chambre, j'ai dû marcher sur la porte, les enfants étaient paniqués, ils pouvaient pas sortir de leur chambre», poursuit Claire Sallavuard.

«La salle de bains est un trou»

«Les pompiers nous ont conseillé de sortir, mais la gaine de l'ascenseur a été soufflée, plus de rambarde, plus rien, et il y avait trop de fumée. Donc on s'est réfugié chez nos voisins au premier étage et les pompiers nous ont fait descendre par une échelle. Chez ces voisins il y a deux pièces qui n'existent plus, la salle de bains est un trou», explique-t-elle.

Selon le ministre de l'Intérieur, «il n'y a pas de risque de suraccident, mais les pompiers sont encore à la manoeuvre pour tenter de sauver les personnes encore sur site. Nous avons des informations qu'il y a encore des personnes sur site et donc nous poursuivons nos interventions».

Touristes évacués

Aux alentours, plusieurs touristes, valises à la main, évacuaient les nombreux hôtels de cette zone centrale de la capitale parisienne, a constaté une journaliste de l'AFP. D'autres sortent en robe de chambre ou finissent de s'habiller précipitamment dans la rue en sortant des immeubles et hôtels voisins.

Un homme pieds nus l'air hagard les cheveux blanchis par la poussière était pris en charge par les secours.

Une femme âgée, encore en pyjama sous sa robe de chambre, a dû aussi utiliser une échelle de pompiers pour évacuer un appartement situé au 2e étage de l'immeuble. Le parquet de Paris a ouvert une enquête confiée à la direction régionale de la police judiciaire pour identifier notamment l'origine du sinistre.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Schnifoutz le 12.01.2019 13:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pfff

    Je suis outrée par certains commentaires. Il n y a vraiment rien de drôle à ce drame. Respect pour les victimes bon dieu !

  • Petite Eve le 12.01.2019 14:51 Report dénoncer ce commentaire

    Une pensée pour les pompiers.

    Une pensée pour les pompiers qui sont toujours en première ligne pour ce genre d'opération et ce sont des maris, des frères, des fils et des papas. Ce genre de drame est bien triste dans une France déjà bien meurtrie par l'actualité...

  • De bas niveau certains textes le 12.01.2019 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    PENSEES AUX POMPIERS

    Les commentaires de certain sont d un niveau remarquable...

Les derniers commentaires

  • ninon le 13.01.2019 10:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toutes mes pensées émues

    aux trois morts dans un incendie dans le canton de GR.

    • On ne doit pas passer à côté le 13.01.2019 12:25 Report dénoncer ce commentaire

      On doit y penser aussi...

      ...à ces six jeunes du canton de berne qui ont perdu la vie d'une manière tragique sur une route en Suède lors du chemin du retour. Pensés aux familles.

  • Julie le 13.01.2019 02:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tellement triste

    Toutes mes pensées vont aux victimes. Tout mon mépris va aux GJ que ce malheureux accident ne touche pas. Pire, ils y vont de leurs théories du complot et osent récupérer ce bien triste fait pour poster leurs fake news mer..ques sur le net. Une honte !

  • Gazinette le 12.01.2019 19:49 Report dénoncer ce commentaire

    Lire l'article plus bas

    Quels sont les effets de la pompe à pénis ?

    • Crado le 13.01.2019 13:01 Report dénoncer ce commentaire

      Pas à la page !

      C'est quoi ce commentaire ? vous en êtes où ?

    • Kellie le 13.01.2019 21:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Gazinette

      Essaie...

  • Non rienderien le 12.01.2019 17:51 Report dénoncer ce commentaire

    C'est regrettable

    Je constate une fois de plus,les commentaires haineux des Helvétes

  • Popo Teint le 12.01.2019 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    Cela pue

    Je pense aux fuites de gaz à Berne.Il y en a 7 qui pétent ensemble et ....