Botswana

14 juin 2019 04:40; Act: 14.06.2019 06:52 Print

«Nouvelle explosion du braconnage d'éléphants»

Une ONG dénonce une hausse de 593% du nombre de carcasses «récentes» de pachydermes en 2018 par rapport à 2014.

storybild

Au moins 156 éléphants ont été tués pour leur ivoire pendant la seule année 2018. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Au moins 385 éléphants ont été victimes de braconnage dans le nord du Botswana entre 2017 et 2018, selon une étude rendue publique jeudi par Eléphants sans frontières (EWB). L'ONG dénonce une «nouvelle explosion du braconnage» dans le pays.

EWB écrit dans un article publié par la revue scientifique «Current Biology», avoir découvert «des preuves d'un problème croissant de braconnage d'éléphants au Botswana». En comparant les résultats de recensements aériens effectués en 2014 et en 2018, l'ONG affirme avoir enregistré une hausse de 593% du nombre de carcasses «récentes» de pachydermes.

Sur la foi des dommages constatés sur ces carcasses, elle assure qu'au moins 156 éléphants ont été tués pour leur ivoire pendant la seule année 2018.

Chasse aux éléphants réintroduite

Le mois dernier, le président botswanais Mokgweetsi Masisi a levé l'interdiction de la chasse aux éléphants. Il a justifié sa décision par l'augmentation des «conflits entre humains et éléphants» qui affectent «de plus en plus les moyens de subsistance» des habitants. Cette décision a suscité des réactions passionnées chez les organisations de protection de l'environnement.

Coincé entre la Zambie et l'Afrique du Sud, le Botswana abrite environ 135'000 éléphants en liberté, soit un tiers de leur population africaine connue.

La richesse de sa faune en a fait un sanctuaire très prisé des amateurs de safaris haut de gamme, et le tourisme est le deuxième secteur porteur de l'économie du pays, après l'exploitation de diamants.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fabrice le 14.06.2019 09:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'oubli du respect

    il fallait s'y attendre depuis que la Chine a à nouveau autorisé le commerce de l'ivoire. C'est triste ce pouvoir de l'argent. De même pour l'écologie, plus ya d'argent plus on consomme en conneries. c'est sur ce sujet que les spécistes devraient protester.

  • Heinz Genoux le 14.06.2019 08:53 Report dénoncer ce commentaire

    Knie

    Tant qu'il y aura des acheteurs d'ivoire,tout ce cirque continuera

  • dede le 14.06.2019 07:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    corruption

    C'est qui les fautifs ? Les braconniers qui les tuent pour essayer de survivre ou ces gros riches sans scrupulent qui veulent de l'ivoire. Y as longtemps que ça n'existerait plus si il n'y avait pas toute cette corruption.

Les derniers commentaires

  • Un monde de fou le 14.06.2019 12:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Braconner le braconnier

    Il suffit de faire payer la peau du braconnier plus cher que la défense d'éléphant et le problème se règlera de lui même... et pourquoi pas finalement?

  • Gianni le 14.06.2019 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    pas d'éléphant ici

    Il n'y a pas d'éléphant en Suisse. Ca ne nous concerne pas.

    • Triste Cire le 14.06.2019 17:27 Report dénoncer ce commentaire

      @Gianni

      Mais oui monsieur le nombriliste....

  • Anna Bolisant le 14.06.2019 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Responsable

    La Chine se met à la voiture électrique, mais son potentiel de destructions d'espèces animales, justifié par des pratiques pseudo médicales est inacceptable (éléphants, rhinocéros, requins et autres).

    • So! le 14.06.2019 12:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Anna Bolisant

      Je suis d accord avec vous. Et..je parle pour moi mais je suis arrivée au point de les détester a cause de leurs pratiques intolérables. Et ce, depuis un sacré moment déjà.

    • Anal gésique le 14.06.2019 14:23 Report dénoncer ce commentaire

      Je me gausse

      ...et le suisse moyen geint...

    • Le Grand Dédé le 14.06.2019 21:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @So!

      Et vous ne connaissez sûrement pas ceux du monde des affaires !

  • Crocodeel le 14.06.2019 10:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Répartition des richesses

    Surtout tant que ces braconniers n'auront pas un revenu décent ! Pas d'écologie sans justice sociale, une fois encore on en a la preuve.

    • Adri le 14.06.2019 11:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Crocodeel

      Je suis d'accord sur le fait d'avoir une justice sociale et de tout faire pour, mais en aucun cas il n'est acceptable ou tolérable de braconner des animaux, peu importe les circonstances.

    • Crocodeel le 14.06.2019 15:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Adri

      Ce n'est pas parce que l'on comprend où constate que l'on exonère !!

    • Hypan le 14.06.2019 16:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Crocodeel

      C'est souvent l'oeuvre d'organisation paramilitaire qui cherche à se financer via ce traffic. Le petit braconnier pauvre est plus sur le braconnage des petites proies pour s'alimenter et sur la corne de rhinocéros

  • Fabrice le 14.06.2019 09:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'oubli du respect

    il fallait s'y attendre depuis que la Chine a à nouveau autorisé le commerce de l'ivoire. C'est triste ce pouvoir de l'argent. De même pour l'écologie, plus ya d'argent plus on consomme en conneries. c'est sur ce sujet que les spécistes devraient protester.