Australie - Bétail maltraité

09 juin 2011 07:17; Act: 09.06.2011 07:41 Print

Exportations vers l'Indonésie suspendues

La suspension des exportations de bétail australien vers l'Indonésie, où le bêtes peuvent être maltraitées, est conforme aux règles de l'OMC.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

L'Australie a assuré jeudi que la suspension de toutes ses exportations d'animaux vivants vers l'Indonésie à la suite de la diffusion d'images «choquantes» de bovins maltraités dans les abattoirs était conforme aux règlements de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

Le Premier ministre Julia Gillard a repoussé des critiques selon lesquelles cette suspension des exportations pour au moins six mois pouvait contrevenir aux réglements de l'OMC.

«Ce que nous avons fait ne contrevient pas aux règlements de l'OMC», a-t-elle déclaré à la chaîne ABC.

Éventuelles compensations

«En vertu de ces règlements, nous pouvons prendre des mesures appropriées pour le bien des animnaux et c'est ce que nous faisons», a-t-elle ajouté.

Le Premier ministre a refusé de s'avancer sur d'éventuelles compensations versées aux éleveurs, dont le manque à gagner est évalué jusqu'à plus d'un milliard de dollars australiens (723 millions d'euros).

Canberra a annoncé mercredi que les exportations de bétail vers l'Indonésie, représentant 318 millions de dollars australiens (340 millions USD), étaient suspendues pour au moins six mois, tant que des mesures ne seraient pas mises en place dans ce pays.

Premier fournisseur de viande de l'archipel, l'Australie avait déjà stoppé partiellement ses exportations la semaine dernière, à la suite de la diffusion d'un documentaire de la télévision publique montrant des animaux victimes d'actes cruels, frappés avant d'être tués sans être endormis.

Jakarta, qui conteste d'authenticité de ces images, pourrait se tourner vers la Nouvelle-Zélande pour combler le manque de viande, a indiqué un haut responsable du ministère de l'Agriculture. Ce pays n'exporte que de la viande congelée, au contraire de l'Australie, qui expédie quelque 500.000 têtes de bétail vivantes chaque année vers l'Indonésie.

L'Indonésie s'est dotée en 2009 d'une législation encadrant les conditions d'abattage, notamment pour les conformer aux principes musulmans, mais l'Etat manque de moyens pour la faire respecter.

Le reportage de ABC qui a entrainé la suspension des exportations de bétail.

Attention les images peuvent choquer les enfants et les âmes sensibles

(afp)