Grande-Bretagne

03 mai 2012 17:25; Act: 03.05.2012 17:32 Print

Files d'attente à Heathrow évitées

L'agence britannique chargée de la sécurité dans l'enceinte de l'aéroport souhaite éviter les files d'attente trop longues pendant les JO.

Une faute?

Près de 500 agents supplémentaires vont être recrutés pendant les JO pour éviter les queues aux contrôles des passeports à l'aéroport d'Heathrow, a annoncé jeudi l'agence chargée de la sécurité aux frontières, après une vive polémique sur les files d'attente actuelles.

Files d'attente parfois trop longues

«Nous savons que les files d'attente ont parfois été trop longues», a reconnu un porte-parole de cette administration. «C'est pourquoi nous avons engagé 480 personnes en plus pour la période des jeux Olympiques», a ajouté le porte-parole, précisant que le problème serait aussi réglé à plus long terme par des modifications dans les tableaux de service.

Parfois 2heures

Les passagers et les compagnies se plaignent de la longueur des queues à l'arrivée à Heathrow, allant jusqu'à deux heures voire plus pour les non ressortissants de l'Union européenne, faute de personnel suffisant pour le contrôle des passeports en raison des coupes budgétaires.

Ces délais ont suscité des inquiétudes sur la capacité d'Heathrow à absorber le flux des arrivées au moment des JO qui auront lieu à Londres du 27 juillet au 12 août.

Le patron du groupe aérien IAG, maison-mère de British Airways, Willie Walsh, a accusé dernièrement le gouvernement de tromper l'opinion en tentant de minimiser ces files d'attente, estimant qu'il y avait en réalité «un problème très important».

Le gouvernement prévoyant

Le gouvernement avait déjà indiqué mercredi que 80 agents allaient être envoyés en renfort pour contrôler les passeports aux heures de pointe dans l'aéroport londonien.

Près de 80% des visiteurs attendus à Londres pour les JO arriveront par Heathrow, où le nombre d'atterrissages et de décollages doit augmenter de 45% pendant les jeux.

Premier aéroport d'Europe avec 69,5 millions de passagers l'an dernier, Heathrow est déjà proche de la saturation et les milieux d'affaires font campagne pour que le gouvernement donne le feu vert à son extension.

Jeudi prochain, le personnel de l'immigration doit observer une grève d'une journée pour la défense des retraites, ce qui fait craindre de nouvelles perturbations dans les aéroports britanniques.

(afp)