Elections américaines

08 novembre 2018 23:31; Act: 09.11.2018 07:06 Print

Floride, Géorgie: vers de nouveaux décomptes

Les résultats sont si serrés dans certains Etats qu'il va falloir recompter les bulletins. C'est le cas en Floride et en Géorgie.

Voir le diaporama en grand »
La Floride va recompter ses voix, rappelant les élections présidentielles de 2000. (Samedi 10 novembre 2018) Les résultats sont si serrés dans certains Etats qu'il va falloir recompter les bulletins. C'est le cas en Floride et en Géorgie. (Jeudi 8 novembre 2018) Le président américain, qui s'exprimait pour la première fois depuis les élections mi-mandat, a dit espérer pouvoir travailler avec les démocrates, citant notamment la santé et les infrastructures, où des compromis seraient possibles. (7 novembre 2018) Alexandria Ocasio-Cortez, une Hispanique de 29 ans, a été élue à la Chambre des représentants, devenant ainsi la plus jeune membre du Congrès. (Mercredi 7 novembre 2018) L'ex-candidat conservateur à la présidentielle américaine, Mitt Romney, a été élu au Sénat mardi. Il signe un retour en politique qui lui offre une place de choix à Washington pour critiquer le président Donald Trump, avec qui il a déjà croisé le fer. (Mercredi 7 novembre 2018) Ilhan Omar (photo) et Rashida Tlaib sont devenues les deux premières femmes de confession musulmane à être élues au Congrès américain. (Mercredi 7 novembre 2018) Le frère aîné du vice-président Mike Pence a remporté un siège à la Chambre des représentants dans la circonscription jadis détenue par ce dernier dans l'Indiana, un bastion républicain. (Mercredi 7 novembre 2018) Deb Haaland (photo) et Sharice Davids sont devenues les premières femmes amérindiennes à siéger au Congrès. (Mercredi 7 novembre 2018) Le sénateur du Texas Ted Cruz a été réélu à l'issue d'une inattendue course serrée face au jeune espoir démocrate Beto O'Rourke. (Mercredi 7 novembre 2018) Les démocrates ont pris le contrôle de la Chambre des représentants mardi tandis que les républicains maintenaient leur contrôle du Sénat au terme d'élections législatives américaines perçues comme un référendum sur la présidence de Donald Trump, selon les chaînes Fox, CNN et NBC. (Mercredi 7 novembre 2018) Selon les premiers résultats, le Sénat devrait rester républicain après cette nuit électorale. (Mercredi 7 novembre 2018) Les partisans des deux camps se mobilisent, comme ici dans le Kentucky, dans tout le pays lors des soirées électorales. (Mercredi 7 novembre 2018) A Tallahassee, en Floride, les intempéries perturbent légèrement l'élection, comme ici sous la tente réservée à la presse. (Mercredi 7 novembre 2018) Des autocollants «J'ai voté», dans la ville de Modesto, en Californie. (Mardi 6 novembre 2018) Une femme avec un autocollant, «J'ai voté». (Houston, 6 novembre 2018) Plusieurs femmes en train de voter à Houston, au Texas. (6 novembre 2018) Houston, 6 novembre 2018. A Franklin, dans le Tennessee. (6 novembre 2018) A Houston, dans le Texas. (6 novembre 2018) A Houston, dans le Texas. (6 novembre 2018) Une vue du Capitole, à Washington. (6 novembre 2018) Dans l'Illinois, à Arlington Heights. (6 novembre 2018) Dans l'Illinois, à Arlington Heights. (6 novembre 2018) Columbia Heights, près de Washington. (6 novembre 2018) En Virginie. (6 novembre 2018) A Glen Allen, en Virginie. (6 novembre 2018) A Columbus, dans l'Ohio. (6 novembre 2018) Dans l'Illinois, à Arlington Heights. (6 novembre 2018) Dans l'Ohio. (6 novembre 2018)

Sur ce sujet
Une faute?

L'issue de certains scrutins des élections de mi-mandat qui se sont déroulées mardi aux Etats-Unis restait indécise jeudi. Il faudra sans doute recompter les bulletins de vote.

C'est le cas par exemple en Géorgie, où le républicain Brian Kemp a clamé mercredi victoire dans l'élection au poste de gouverneur, avec un léger avantage sur la candidate démocrate, Stacey Abrams.

L'issue est très serrée et Brian Kemp recueillait jeudi matin 50,33% des suffrages, selon les résultats préliminaires. Si bien que l'équipe de campagne de Stacey Abrams, qui aspire à devenir la première femme noire élue à un poste de gouverneur d'Etat, a promis d'engager un recours.

Ecart de 0,22 point

Dans une circonscription sénatoriale de Floride, un avocat du sortant démocrate Bill Un autre scrutin sénatorial est également très serré en Floride, où le républicain Rick Scott ne devance son adversaire démocrate que de 0,22 point. Dans cet Etat, la loi veut que si moins de 0,5 point sépare les deux finalistes, un nouveau dépouillement soit automatiquement ordonné.

Rick Scott, gouverneur en fin de mandat, affronte pour un poste de sénateur à Washington le sénateur démocrate sortant Bill Nelson. M. Scott a annoncé jeudi qu'il avait porté plainte contre deux responsables électoraux. Après la réduction de son avance sur Bill Nelson dans les résultats non encore définitifs, il a estimé qu'il y avait eu fraude.

«Le peuple de Floride mérite l'équité et la transparence», a déclaré lors d'une conférence de presse M. Scott, qui est gouverneur jusqu'à janvier. «Chaque Floridien devrait être préoccupé qu'il puisse y avoir une fraude effrénée dans les comtés de Palm Beach et de Broward», a-t-il dit.

Le président Donald Trump a apporté son soutien au candidat républicain Rick Scott. «Les autorités examinent un autre gros scandale de corruption lié à la fraude électorale dans les comtés de Broward et de Palm Beach», a tweeté M. Trump. «La Floride a voté pour Rick Scott !»

Avantage en recul

Dans la course au poste de gouverneur de Floride, on semble là aussi s'acheminer vers un nouveau décompte, manuel, des voix. L'avance du républicain Ron DeSantis s'est amenuisée jeudi face au démocrate Andrew Gillum, qui a d'ores et déjà reconnu sa défaite.

L'avantage de Ron DeSantis était ramenée à 38'500 voix jeudi après-midi, soit 0,47%. Or, l'Etat de Floride procède à un nouveau décompte, électronique, si la marge tombe sous la barre des 0,50%.

Dans le même temps, une élection à un poste de sénateur, en Arizona, pose aussi problème. Jeudi matin, la républicaine Martha McSally atteignait 49,4% et la démocrate Kyrsten Sinema 48,4%, et il restait encore plusieurs centaines de milliers de bulletins à comptabiliser.

(nxp/ats)