Thaïlande

22 mai 2019 20:13; Act: 22.05.2019 20:39 Print

Forcé de danser pour les touristes, Dumbo est mort

Une ONG avait lancé une pétition pour sortir un éléphanteau maltraité du zoo de Phuket. Mi-avril, l'animal s'est brisé deux pattes et a succombé quelques jours plus tard.

storybild

Famélique, l'animal est mort le 17 avril.

Sur ce sujet
Une faute?

Le sort de Dumbo avait bouleversé les internautes, en avril dernier. L'ONG britannique Moving Animals dénonçait alors les mauvais traitements subis par cet éléphanteau de 3 ans, forcé de danser devant les touristes au zoo de Phuket. Le jeune animal était également contraint de jouer des instruments de musique ou de faire des tours pour amuser les visiteurs, rappelle «Le Parisien». Squelettique, Dumbo avait par ailleurs été vu à plusieurs reprises en train de sucer sa trompe, signe qui traduit une grande détresse chez les éléphanteaux.

Le 2 avril, l'ONG avait lancé une pétition pour que l'animal soit libéré de ce zoo. Plus de 220'000 signatures avaient pu être récoltées, mais trop tard. Le 13 avril, Dumbo s'est brisé les deux pattes arrières en essayant de sortir d'une flaque de boue. «Il a d'abord essayé de se soulever en prenant appui sur sa jambe arrière droite, mais l'os était trop mince et trop fragile, et la pression l'a brisé. Ensuite il a essayé de se tirer hors de la boue avec sa jambe arrière gauche, et celle-là aussi s'est cassée», explique à Phuket News le vétérinaire qui suivait l'animal.

Personne n'ayant remarqué qu'il s'était blessé, Dumbo a passé trois jours sans recevoir de soins. Le 17 avril, l'éléphanteau a été emmené dans une clinique vétérinaire, où il a succombé deux jours plus tard. Dans une nouvelle pétition, l'ONG Moving Animals exige désormais la fermeture immédiate du zoo de Phuket, une île très prisée par les touristes.

(joc)