Gênes (I)

08 février 2019 04:28; Act: 08.02.2019 14:20 Print

Le démantèlement du pont Morandi commence

L'effondrement partiel de l'édifice en été dernier avait endeuillé toute l'Italie. Le coup d'envoi de l'opération de démontage, qui devrait durer six mois, est donné vendredi.

Voir le diaporama en grand »
Un an après l'écroulement meurtrier du pont de Gênes, l'Italie rend hommage mercredi à ses 43 victimes. (14 août 2019) Les deux principales piles de ce qui reste du pont de Gênes, dont l'effondrement avait fait 43 morts en août 2018, ont été détruites à l'explosif vendredi matin pour permettre la reconstruction d'une nouvelle infrastructure. (Vendredi 28 juin 2019) Un premier tronçon du pont Morandi à Gênes a amorcé samedi sa descente après avoir été découpé et devrait toucher terre dans l'après-midi, donnant un coup d'envoi concret au démantèlement de l'ouvrage. (Samedi 9 février 2019) L'écroulement partiel du pont avait fait 43 morts en août. (Samedi 9 février 2019) Le démantèlement du pont qui a endeuillé Gênes cet été démarre ce vendredi. L'opération devrait durer six mois. (Vendredi 8 février 2019) Selon le projet de l'architecte italien Renzo Piano, le nouveau pont de Gênes «devra durer 1000 ans et être en acier». (Mardi 18 décembre 2018) Trois experts, dont le professeur de l'EPFZ Bernhard Elesener, ont été chargés par la justice italienne d'examiner les débris du pont. Le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (Empa) ne fournira aucune information sur cette analyse, étant tenu à une obligation de confidentialité. (Lundi 5 novembre 2018) Deux poids lourds ont transporté sous escorte des débris du pont Morandi qui s'est effondré en août à Gênes (I). Le convoi est arrivé à l'Empa, à Dübendorf où les parties seront analysées afin de déterminer les causes de l'effondrement. (Lundi 5 novembre 2018) L'autorité italienne anticorruption (Anac) a mis en garde mercredi le gouvernement contre le risque d'une infiltration de la mafia dans le chantier de reconstruction du pont de Gênes. (Mercredi 10 octobre 2018) Renzo Piano a présenté vendredi un projet de nouveau pont pour sa ville de Gênes, après l'effondrement d'un viaduc autoroutier qui a fait 43 morts en août. (Vendredi 7 septembre 2018) L'Etat italien a annoncé que la société qui gérait le pont qui s'est effondré le 14 août, à Gênes, allait payer la reconstruction, mais sans la réaliser. (Mardi 4 août 2018) L'architecte italien Renzo Piano a offert mardi de concevoir à titre gracieux un nouveau pont à Gênes pour remplacer le pont Morandi qui s'est effondré à la mi-août. (Mardi 28 août 2018) Les recherches ont pris fin dans les décombres du pont Morandi, qui s'est effondré mardi. Le bilan est désormais de 43 victimes. (Dimanche 19 août 2018) Le bilan de l'effondrement d'un pont autoroutier mardi à Gênes est monté samedi à 40 morts confirmés et trois autres probables, a-t-on appris de sources officielles. (Samedi 18 août 2018) Les dirigeants d'Autostrade per l'Italia, société gestionnaire du pont qui s'est effondré mardi à Gênes, ont annoncé samedi que 500 millions d'euros étaient déjà prêts pour aider la ville et reconstruire l'ouvrage. (Samedi 18 août 2018) Le bilan de la catastrophe de Gênes s'est alourdi à 41 morts, rapportent plusieurs médias à quelques heures des funérailles nationales. Une voiture a été découverte sous les gravats dans la nuit de vendredi à samedi. (Samedi 18 août 2018) Gênes et l'Italie disent adieu samedi aux victimes de l'effondrement d'un pont autoroutier lors de funérailles nationales boycottées par la moitié des familles en colère contre le gouvernement. (Samedi 18 août 2018) Le nord de l'Italie se préparait vendredi à un premier week-end de retour de vacances compliqué avec la fermeture d'un axe majeur depuis l'effondrement meurtrier d'un pont autoroutier à Gênes. (Vendredi 17 août 2018) Une étude a mis au jour en 2017 des problèmes de stabilité de l'ouvrage, notamment au niveau des haubans. öes câbles de la portion du pont qui s'est effondrée mardi dernier réagissaient aux vibrations «d'une manière qui ne correspond pas totalement aux résultats attendus et requiert des investigations approfondies». (Vendredi 17 août 2018) Alors que les sauveteurs continuaient inlassablement à chercher les disparus sous les décombres du pont autoroutier effondré à Gênes, des funérailles solennelles sont prévues samedi en fin de matinée. Mais les familles de 17 des 38 victimes préfèrent s'abstenir et 7 familles n'ont pas encore pris de décision. (Vendredi 17 août 2018) La circulation rendue chaotique dans la ville, paralysée par l'écroulement du pont stratégique, devenait aussi mercredi une réelle préoccupation pour les habitants. (Mercredi 15 août 2018) Alors qu'une trentaine de morts sont évoqués après la chute d'un pont à Gênes, la recherche de survivants continue. (Mercredi 15 août 2018) L'Italie est sous le choc. (Gênes, 14 août 2018) Un pont de l'autoroute A10 s'est effondré mardi vers midi, à Gênes, en Italie. (Mardi 14 août 2018) Les secouristes sont désormais à la recherche de potentielles victimes. (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) Même si aucun bilan n'a encore été communiqué, les secouristes ont annoncé qu'il y aurait des dizaines de victimes.(Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) Une image de parties du pont effondré. (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) Un camion s'est arrêté à quelques mètres avant l'effondrement du pont. (Mardi 14 août 2018) Un camion s'est arrêté à quelques mètres avant l'effondrement du pont. (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) Certains médias italiens ont affirmé que le pont s'était effondré sur une centaine de mètres. (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) (Mardi 14 août 2018) De premières images diffusées par les pompiers et des médias montrent le viaduc dans la brume avec plusieurs dizaines de mètres manquants, dans une zone qui semble plutôt industrielle. (Mardi 14 août 2018) Selon les pompiers, le pont dit Morandi s'est effondré vers midi. (Mardi 14 août 2018) Les équipes des pompiers sont engagés en nombre, les équipes de recherches et cynophiles sont activées. (Mardi 14 août 2018) Ce pont traverse un quartier très peuplé. (Mardi 14 août 2018) En raison du relief très accidenté de la région de Gênes, entre mer et montagne, le parcours de l'autoroute est jalonné de longs viaducs et de tunnels. (Mardi 14 août 2018)

Sur ce sujet
Une faute?

Le coup d'envoi du démantèlement du pont dont l'écroulement partiel en août avait fait 43 morts à Gênes doit être donné vendredi avec le démontage d'un premier segment de près de 40 mètres.

Des milliers de tonnes d'acier, de béton et d'asphalte ont déjà été retirées de la zone où ce viaduc autoroutier s'était en partie effondré, entraînant dans sa chute de nombreux véhicules et leurs passagers, locaux comme étrangers, travailleurs ou sur la route des vacances, parmi lesquels quatre enfants.

Quatre puissants vérins positionnés sur le pont grâce à une énorme grue sépareront une portion de la route suspendue dans les airs, longue de 36 mètres et large de 18 mètres. L'opération, délicate, doit débuter vers 09h30 (08h30 GMT).

Le Premier ministre sur place

Ces vérins, qui devront sécuriser la descente, 48 mètres plus bas, des quelque 900 tonnes de cette portion de route, sont les mêmes que ceux utilisés pour redresser l'épave du Costa Concordia, le paquebot qui s'était échoué en 2012 tout près de l'île du Giglio en Toscane. Ce naufrage avait fait 32 morts.

Cette première phase devrait durer au moins huit heures, en présence dans la matinée du Premier ministre, Giuseppe Conte, et du ministre des Infrastructures, Danilo Toninelli.

L'opération de vendredi, encore symbolique eu égard à la taille de ce viaduc long de plus d'un kilomètre, permettra à la ville portuaire de Gênes d'entrevoir la perspective d'un retour à la normale.

A Rome, le ministère de l'Economie a annoncé jeudi soir le déblocage de 60 millions d'euros pour la reconstruction, dont le gouvernement entend cependant présenter ensuite la facture au concessionnaire de l'autoroute, la société Autostrade per l'Italia (Aspi). Le pont Morandi, baptisé ainsi du nom de l'architecte qui l'a conçu dans les années 1960, est un des principaux axes de circulation à Gênes, grand port du nord-ouest de l'Italie.

Opération délicate

Le démantèlement complet du pont devrait durer au moins six mois, a prévenu le secrétaire d'Etat aux Transports, Edoardo Rizi. L'opération est d'autant plus délicate que ce pont suspendu chevauche en partie des habitations - les immeubles sous le pont sont cependant condamnés - et une voie ferrée.

C'est un autre architecte italien, Renzo Piano, qui aura la charge de reconstruire le viaduc. Ce natif de Gênes a promis que le nouvel ouvrage durerait au moins 1000 ans. Résolument différent du pont Morandi, le «pont Piano», en acier et béton, aura «quelque chose d'un bateau, parce que c'est quelque chose de Gênes», avait expliqué son concepteur en décembre.

Il comptera 43 lampadaires en mémoire des 43 personnes qui ont péri dans l'accident. La construction du pont, d'un coût estimé à 202 millions d'euros, sera menée par un groupement d'entreprises comprenant Sailini-Impregilo, Fincantieri et ItalFerr.

Renzo Piano, 82 ans, auteur entre autres du Centre Pompidou et du nouveau palais de justice à Paris et de la tour The Shard à Londres, a accepté de s'occuper de ce projet gratuitement, «comme forme de donation à la ville de Gênes».

Objectif avril 2020

Ce nouveau viaduc devrait être ouvert à la circulation en avril 2020, a promis M. Rizi, soulignant que de fortes pénalités étaient prévues par contrat en cas de dépassement des délais.

L'ancien pont, fait de béton et de câbles d'acier eux-mêmes recouverts de béton, avait été inauguré en 1967. L'une des explications avancées par les enquêteurs réside précisément dans cette couverture de béton qui aurait pu masquer la corrosion de l'acier des câbles.

La partie est du viaduc, où se trouve la portion effondrée, est toujours sous l'oeil des experts qui cherchent à comprendre les raisons du soudain effondrement et à déterminer les éventuelles responsabilités. Plusieurs bâtiments se trouvaient sous cette portion, dont certains ont été ensevelis sous les décombres et d'autres évacués.

Le concessionnaire, Aspi, a été mis en cause et plusieurs de ses dirigeants sont sous le coup d'une enquête judiciaire, alors que plusieurs ministres ont menacé de lui retirer la concession.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Raoul le 08.02.2019 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    Délai impossible...

    Mais ils avaient dit que le nouveau pont serait terminé au printemps 2019. Cela va faire très limite.

  • Jean Aymarre le 08.02.2019 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beau projet

    Bravo à Gênes pour ce beau projet. Avec 200 millions d'euros ici, a geneve, on construit à peine 2km de voies de tram foireuses.... pas un pont majestueux.

  • Déjàman le 08.02.2019 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Déjà ?

    Déjà ?

Les derniers commentaires

  • Un Passant Qui Repasse le 08.02.2019 22:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mémoire sélective

    Le pont était prévu pour Noël 2019 si vous suivez l'histoire depuis le début au lieu de citer l'article donc ce que j'ai dis n'est pas erroné. Ensuite, savez vous les dégâts d'une onde de choc d'une chute de pierre de plusieurs tonnes de plusieurs mètres ?! Je pense pas .. cela peut fissurer voir endommager gravement les habitations à quelques kilomètres. Mais après tout vous devez mieux savoir que moi qui suis ingénieur. Les génies du 20min ont frappé

  • Totor le 08.02.2019 19:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Manque de mains d'oeuvre ?

    moi je fais le pont , c'est plus reposant.

  • Morandini le 08.02.2019 18:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il est l'or mon signor

    que cela nous permette aussi a nous de remettre en question certaines oeuvres qui datent aussi bien des ponts que des immeubles. Avant l'heure c'est pas l'heure après l'heure c'est trop tard.

  • Spécialiste en démolition le 08.02.2019 18:10 Report dénoncer ce commentaire

    Trop lents

    Ces italiens sont vraiment les rois de la lenteur! Les habitations se trouvant sous le pont étant vides et condamnées, il suffirait de poser des charges d'explosifs à haut pouvoir brisant pour le descendre en moins de deux minutes, ce qui faciliterait ensuite l'évacuation des gravats et permettrait de commencer la construction du nouveau pont dans les 30 jours!

  • Zürich le 08.02.2019 17:14 Report dénoncer ce commentaire

    Labo suisse

    Un laboratoire de Zürich a examiné 17 pièces du pont Morandi ; il y a deux mois, il a remis un rapport... en allemand. Les autorités italiennes ont du mal à le traduire. Un première traduction a été faite mais elle a dû être annulée.