Groenland

04 juin 2011 20:19; Act: 04.06.2011 20:23 Print

Greenpeace a occupé une station de forage

Des militants de Greenpeace ont de nouveau escaladé samedi la plate-forme de forage Liev Eiriksson exploitée par la compagnie écossaise Cairn Energy au large du Groenland, obligeant la police à intervenir comme elle l'avait déjà fait jeudi pour les arrêter et les évacuer.

Une faute?

«Dix huit militants de Greenpeace qui avaient escaladé une plate-forme pétrolière dans l'Arctique (...) ont été arrêtés», annonce l'organisation de défense de l'environnement dans un communiqué publié vers 17h30 GMT.

Plus tôt dans la journée, la police avait indiqué être en train d'arrêter des militants de Greenpeace qui avaient escaladé la plate-forme Liev Eiriksson tôt samedi matin.

Mais quatre de ces activistes s'étaient barricadés dans les cabines de deux grues de la plate-forme et ont compliqué leur interpellation, selon l'organisation.

Les 18 militants arrêtés doivent être emmenés à Nuuk, la capitale du Groenland, territoire autonome danois. Ils pourraient être poursuivis pour violation de propriété privée et pour avoir pénétré dans une zone de sécurité fermée, selon l'agence norvégienne NTB.

Jeudi déjà, deux militants de Greenpeace qui étaient restés accrochés quatre jours à la plate-forme Liev Eiriksson, avaient été arrêtés et évacués vers Nuuk.

L'objectif de Greenpeace est d'empêcher la plate-forme située au sud-ouest du Groenland d'entamer une campagne de forage dans cette région de l'Arctique.

En août 2010, quatre militants de Greenpeace avaient déjà occupé au large du Groenland une plate-forme chargée de prospecter pour le groupe pétrolier Cairn, empêchant les opérations de forage pendant 40 heures. Ils avaient été obligés de cesser leur action en raison des dures conditions climatiques de la région arctique.

Le Groenland compte sur l'exploitation pétrolière pour assurer son indépendance économique. Les réserves pétrolières en Arctique sont estimées à 90 milliards de barils et à 30% des ressources en gaz non encore découvertes, selon des études géologiques américaines.

(afp)