Etats-Unis

28 août 2019 16:11; Act: 29.08.2019 06:29 Print

Greta Thunberg est arrivée à New York

La jeune égérie pour le climat est arrivée à Manhattan, après quinze jours de mer.

Sur ce sujet
Une faute?

A peine arrivée à New York après 15 jours de traversée de l'Atlantique, la jeune égérie pour le climat Greta Thunberg a appelé Donald Trump à «écouter la science» et l'humanité à «cesser de détruire la nature».

«Greta! Greta!»: la jeune Suédoise de 16 ans a accosté sous un ciel gris à la pointe sud de Manhattan vers 16 heures locales (20H00 GMT), sous les applaudissements de quelques centaines de personnes qui l'attendaient sur le quai, après avoir été saluée par 17 bateaux de l'ONU - une référence aux 17 objectifs de développement de l'organisation.

A peine débarquée, elle a affiché sa détermination à continuer à se battre pour le climat comme elle le fait depuis un an, au point de devenir une star pour des centaines de milliers de jeunes qui répondent chaque vendredi à son appel de faire l'école buissonnière pour attirer l'attention sur l'urgence climatique.

«La crise du climat est une crise mondiale, la plus grande crise à laquelle soit confrontée l'humanité», a-t-elle déclaré. «Il faut que nous soyons unis et que nous nous soutenions mutuellement et que nous agissions, sinon il pourrait être trop tard. N'attendons plus, agissons maintenant!»

Interrogée à savoir quel message elle avait pour le président climato-sceptique américain Donald Trump, qui pourrait se retrouver comme elle à l'ONU pour le sommet sur le climat le 23 septembre, elle a semblé peu optimiste. «Mon message pour lui est écoutez la science! Mais clairement, il ne le fait pas (...) Si personne n'a pu le convaincre de l'urgence de la crise climatique, pourquoi pourrais-je y arriver?», a déploré la jeune femme.

Soulignant avoir entendu parler pendant sa traversée des incendies qui ravagent l'Amazonie, vitale pour la planète, elle les a jugés «désastreux» et estimé que c'était le «signe clair qu'il faut arrêter de détruire la nature».

Son arrivée a aussi été saluée par le maire démocrate de New York, Bill de Blasio, candidat à la présidentielle américaine 2020, qui se pose en modèle environnemental. «Greta Thunberg a montré plus de leadership sur le climat en une traversée de l'océan que tout le gouvernement Trump depuis son arrivée au pouvoir», a affirmé le maire dans un tweet.

L'amarrage du Malizia II à New York marque la fin d'un périple entamé le 14 août. L'adolescente reconnaissable à son visage poupin et ses longues tresses avait alors quitté Plymouth, en Grande-Bretagne, avec son père, à bord du voilier à zéro émission carbone Malizia II, skippé par Pierre Casiraghi, fils de la princesse Caroline de Monaco, et l'Allemand Boris Herrmann. L'adolescente, diagnostiquée autiste Asperger à l'âge de 12 ans, avait refusé de prendre l'avion à cause des émissions de carbone que ce moyen de transport génère.

Première manifestation vendredi

Le voyage, dans des eaux parfois très agitées, a clairement été fatiguant. «Mon cerveau ne fonctionne plus bien», s'est-elle excusée alors qu'elle bafouillait brièvement lors de la conférence presse. «C'est fou qu'il faille qu'une personne de 16 ans traverse l'Atlantique pour affirmer ses vues».

Si son mouvement «FridaysforFuture» a inspiré des foules de jeunes gens à travers le monde, Greta Thunberg a aussi ses détracteurs. Ces derniers jours, certains ont notamment moqué son voyage en bateau, faisant valoir que plusieurs membres de l'équipage du voilier avaient prévu de revenir en Europe en avion, et que son voyage contribuerait donc aussi à polluer la planète.

Mais ce genre de polémique ne semble pas entamer la détermination de l'adolescente, qui a prévu une série de rencontres et de militantisme à New York avant le sommet du 23 septembre. Si elle a abrégé la conférence de presse pour aller «se reposer», elle a indiqué qu'elle participerait dès vendredi à une marche devant l'ONU. Outre les Etats-Unis, elle a également prévu de se rendre au Canada, au Mexique et au Chili pour une autre conférence de l'ONU en décembre.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Neptune le 28.08.2019 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et alors ?

    Grand coup de pub ! Le jour où cette personne sera salariée, peut-être qu'elle aura moins de temps pour se pavaner au nom du réchauffement climatique et faire la morale au commun des mortels.

  • Gigi le 28.08.2019 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honte

    N'importe quoi !marre de cette gamine qui est manipulée dans tout les sens??

  • blacklily le 28.08.2019 16:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on peut toujours faire mieux

    par visioconférence elle réduirait encore plus son empreinte carbone...

Les derniers commentaires

  • Roland le 30.08.2019 08:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Suède... Pfff

    Alors pour clouer le bec à tous ceux qui pensent que Gretta et ses compatriotes Suédois sont en avance sur nous, désolé de vous décevoir mais je suis actuellement en Suède et ici c'est la catastrophe, la circulation routière est incessante à bien des endroits, les routes sont bondés, des camions partout, de russie, de Pologne, de Roumanie. Je traverse tout le pays et je m'arrête dans les grandes villes, ces dernières sont sale, mal organisé et très pollué, a côté la Suisse c'est le pays de Blanche neige, en plus ils sont mal organisé. je pense qu'elle devrait déjà s occuper de son pays, car il y a du job pour 50 ans.

  • Zorgl le 29.08.2019 20:30 Report dénoncer ce commentaire

    Pathos

    Cette propagande pleine de guimauve pour ménagère coiffeuse-esthéticienne...quel pathos. En 1ère classe les 5 billets d'avion pour le retour et l' arrivée du team qui ramènera le bateau en Europe?

  • Choucheli le 29.08.2019 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ipocrite

    Et ella va plus à l école? Ç est une gamine qui n a aucun idée qu est ce q elle fait, just l ombre des autres. Qu elle arrête se promener gratis, de jour la marionette.

    • Bitrix le 30.08.2019 12:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Choucheli

      Le probléme c'est qu'il y a son père qui la pousse a faire ça elle ne le fait pas entièrement d'elle même

  • Joseph le 29.08.2019 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    Pièce incipide

    J'en suis à mon 4ème messages sur le sujet Greta, résultat : 120 grammes d'émission de co2... Ça ne me donne pas mauvaise conscience, car je vais dans le sens de la doxa bien pensante en prenant parti dans cette parodie pour se donner bonne conscience !

  • Joseph le 29.08.2019 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    C'est cadeau

    Cher Donald, en témoignage de notre amitié et avec toute notre considération.