France

04 décembre 2019 17:27; Act: 04.12.2019 20:42 Print

Grève nationale: 245 manifestations prévues

L'hexagone se prépare face aux Français qui défileront demain contre la réforme des retraites. Rien qu'à Paris, 6000 policiers seront déployés.

storybild

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'attend à des désordres, des émeutes urbaines et des violences. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La France se prépare à une grande grève jeudi, en particulier dans les transports, pour forcer le président français Emmanuel Macron à abandonner son projet de réforme des retraites. Plus de 245 rassemblements et manifestations sont prévus.

Le ministre français de l'intérieur Christophe Castaner a dit mercredi s'attendre à la présence de «black blocs» et de «gilets jaunes radicaux» dans les cortèges, «quelques centaines» à Paris et «peut-être quelques milliers sur l'ensemble du territoire national».

Face à «la difficulté des casseurs», la préfecture de police de Paris a mobilisé 6000 policiers et gendarmes. Par ailleurs 180 motos, «un chiffre maximal dont nous sommes capables», seront déployées, a précisé mercredi le préfet de police. «Nous serons extrêmement mobiles», a-t-il ajouté.

«Nous savons qu'il y aura beaucoup de monde dans les manifestations et nous connaissons les risques [...] J'ai demandé que, systématiquement, dès qu'il y aura des désordres, des émeutes urbaines, des violences, nous puissions interpeller tout de suite», avait indiqué plus tôt Christophe Castaner sur BFMTV.

Français favorables à la réforme

Plusieurs sondages ont montré que si les Français sont favorables à une réforme des retraites, une majorité soutient également la grève, dans un pays qui sort de la forte fronde sociale des «gilets jaunes» à la fin 2018 et au début 2019. Cheminots, enseignants, étudiants, policiers, éboueurs, avocats, partis d'opposition et «gilets jaunes» appellent à la mobilisation.

La grève s'annonce particulièrement suivie dans les transports parisiens, où 11 des 14 lignes de métro seront fermées, et ferroviaires, la compagnie SNCF prévoyant l'annulation de 90% des trains à grande vitesse (dont les Eurostars et Thalys) et 80% des trains régionaux. Le mouvement pourrait durer plusieurs jours, les syndicats ayant appelé à une grève illimitée.

Dans les airs, Air France a annulé 30% de ses vols domestiques, 15% des moyen-courriers. La compagnie aérienne britannique EasyJet a annoncé mercredi l'annulation de 233 vols intérieurs et moyen-courriers. Ryanair a également annoncé des annulations sans donner de précisions.

Dans les écoles, un taux de grève de 55% est prévu nationalement, et de 78% à Paris, selon le ministère français de l'éducation.

(nxp/ats)