Italie

26 mars 2020 21:39; Act: 27.03.2020 08:41 Print

Gros doutes sur le nombre de morts du coronavirus

Constatant une hécatombe dans leurs communes, des maires remettent en cause les statistiques officielles.

Sur ce sujet
Une faute?

La vidéo avait été largement partagée sur le web, la semaine dernière: un internaute de Bergame parcourait le journal local (voir ci-dessus), comptant une dizaine de pages d’annonces mortuaires.

Jeudi, le syndic d’une commune de cette région lombarde qui était un des foyers d’infection a écrit dans le «Corriere della Sera» pour remettre en cause le bilan officiel des décès dus au Covid-19, établi à 31 pour Nembro, 12'000 habitants.

Un médecin-chef de l'hôpital de Bergame lance un appel à l'aide

«Nous sommes allés voir les statistiques sur la moyenne des décès les années précédentes pour la période janvier-mars», explique Claudio Foresti. Elle s’établissait à 35. Or, la commune a enregistré 158 morts depuis le 1er janvier. La même anomalie est relevée à Cernusco, près de Milan, avec un taux de décès 6,1 fois supérieur à la moyenne.

Le maire de Brescia a lui aussi prévenu que le bilan était largement sous-estimé. «Il y a beaucoup de malades chez eux et on ne sait pas comment ils vont», a déclaré Emilio Del Bono.

Avec officiellement près de 75'000 cas et 7503 morts (enregistrés dans les hôpitaux et les EMS), la Péninsule reste le pays le plus cruellement frappé par la pandémie, même si sa progression semble ralentir. Mais de nouveaux défis se profilent alors que le virus gagne en intensité dans le sud. 

Le Coronavirus s'étend en Suisse et en Europe

(arg/afp)