Iran

02 juillet 2018 05:26; Act: 02.07.2018 09:15 Print

Hassan Rohani en visite symbolique en Suisse

Le président iranien est attendu lundi après-midi en Suisse. Avec la reprise des sanctions américaines, il cherche du soutien des pays européens.

storybild

Hassan Rohani en 2017 à New York. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président iranien Hassan Rohani est attendu lundi en Suisse pour une visite officielle de deux jours. Berne et Téhéran devraient réaffirmer leurs bonnes relations bilatérales, alors que les Etats-Unis ont décidé de reprendre les sanctions contre l'Iran.

Le président de la République islamique d'Iran doit atterrir à Zurich au cours de l'après-midi. La délégation iranienne y sera accueillie avec les honneurs militaires par le président de la Confédération Alain Berset.

A Berne en soirée, M. Rohani s'entretiendra en tête-à-tête avec M. Berset. Parallèlement, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif discutera avec son homologue suisse Ignazio Cassis, indique le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué.

Forum économique

Mardi, la matinée sera consacrée à un Forum sur l'innovation et l'industrie dans les domaines des comestibles et de la santé, ainsi qu'aux entretiens officiels entre les délégations menées respectivement par M. Rohani et M. Berset. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga et le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann participeront aux entretiens.

Plusieurs déclarations d'intention et conventions seront signées à l'issue de ces discussions, notamment une déclaration sur la coopération en matière de santé et des sciences, a précisé à Keystone-ATS le porte-parole du Département fédéral de l'intérieur (DFI) Peter Lauener.

Si les derniers développements de l'accord sur le programme nucléaire iranien seront au centre des discussions, la question du développement des relations bilatérales sera aussi à l'ordre du jour. Il s'agira de tirer un premier bilan de la feuille de route signée fin février 2016 à Téhéran sur ce sujet.

Attachement à l'accord nucléaire négocié en Suisse

Alors président de la Confédération, Johann Schneider-Ammann s'était rendu en visite officielle en Iran, peu après la levée des sanctions internationales contre Téhéran. Il avait invité en retour le président Rohani.

Mais la venue du président iranien revêt aussi un aspect hautement symbolique. En se rendant en Suisse, puis en Autriche, M. Rohani montre son attachement à l'accord sur le programme nucléaire iranien, négocié en Suisse et signé à Vienne en juillet 2015, souligne Mohammad-Reza Djalili, professeur émérite à l'Institut des Hautes études internationales et du développement (IHEID) de Genève.

Depuis l'annonce, le 8 mai, du retrait américain de cet accord, l'Iran effectue un véritable marathon diplomatique pour tenter sauver le texte et trouver des alliés auprès des autres pays occidentaux.

(nxp/ats)