Présidentielle française

03 mai 2012 11:45; Act: 03.05.2012 15:14 Print

Hollande a retenu la leçon de 2007

par Côme Gallet, Paris/afp - L'ex compagnon de Ségolène Royal n'a pas reproduit les erreurs du débat de 2007 en apparaissant plus calme et plus présidentiel que la précédente candidate socialistes.

Le débat Sarkozy-Hollande résumé en trois minutes.
Sur ce sujet
Une faute?

En 2007, Ségolène Royal avait été malmenée par Nicolas Sarkozy, lors du débat d'entre-deux-tours. Celui qui allait devenir président de la République avait réussi le tour de force de mettre en «colère» l'ancienne compagne de François Hollande. Une inversion des rôles pour celui qui était souvent décrié pour ses coups de sang et sa nervosité.

Statu quo

Cinq ans plus tard, l'ex de Ségolène Royal a semble-t-il tiré les leçons du débat de 2007. Mercredi soir, les joutes oratoires ont été rudes et le duel, comme les précédents entre les deux hommes, a été à couteaux tirés. Mais le candidat socialiste était dans une position plus confortable que son ex-compagne. Elle avait abordé le duel en position de challenger, tandis qu'il était le favori des sondages avant le duel.

Une place qui explique que Nicolas Sarkozy s'est montré beaucoup plus offensif mercredi soir que cinq ans plus tôt. Le président-candidat a dégainé le premier, mais il n'est pas parvenu à déstabiliser son adversaire socialiste. De son côté, François Hollande a surpris en rompant avec son image d'homme consensuel pour passer régulièrement à l'offensive. De l'avis des éditorialistes, le débat a été très violent, mais sans K.O.. Ce statu quo ne «devrait pas provoquer de séisme électoral» et donc peu influer sur le choix des Français, qui ont été plus de 17 millions à suivre ce débat.

Les invectives ont fusé entre les deux hommes, qui se sont particulièrement opposés sur le bilan économique de Nicolas Sarkozy, sur l'immigration et sur la manière d'exercer le pouvoir. Après le duel, l'ancienne candidate PS à la présidentielle de 2007 a, sans surprise, jugé que François Hollande «a dominé avec force et surtout avec authenticité et vérité» le débat. Le quotidien britannique «The Guardian» note même que «Hollande a semblé réussir à déstabiliser psychologiquement Sarkozy d'une manière que son ancienne compagne Ségolène Royal n'avait pas approchée en 2007». Comparant la joute qu'elle avait vécue, Ségolène Royal a estimé que le président-candidat UMP «avait le boulet de son bilan auquel il n'a pas pu échapper. Il a tenté, a-t-elle ajouté, d'échapper, d'esquiver, mais à chaque fois il a été rattrapé.»

Bilan contre projet

Jeudi matin, Nicolas Sarkozy a jugé que le face-à-face était «assez républicain. Jamais une élection n'aura été aussi indécise», et le résultat du second tour «se jouera dans un mouchoir de poche», a-t-il ajouté en précisant avoir «pris du plaisir». «Je pensais que ce serait âpre et cela l'a été (...), mais c'est sur mes propositions que le débat a tourné», a jugé de son côté François Hollande sur la chaîne France 2.

La plupart des commentateurs des médias ont noté que le duel a tourné autour du projet socialiste et du bilan du président sortant, sans vraiment aborder les propositions nouvelles du candidat de l'UMP. Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, proche de Nicolas Sarkozy, a accusé jeudi François Hollande de s'être montré «plein d'arrogance, plein de suffisance», mais a aussi reconnu que le socialiste avait été «très pugnace» lors du débat.

L'inconnue Bayrou

La dernière chance d'inverser la tendance pour Nicolas Sarkozy serait d’obtenir le ralliement, in extremis, de François Bayrou. Le centriste a annoncé qu'il rendrait publique jeudi soir sa position pour le second tour. Soutiendra-t-il Nicolas Sarkozy, qui a pourtant fermé la porte à sa possible nomination comme Premier ministre, comme cela avait été pressenti? Pour l'instant, le seul soutien officiel après ce débat est celui de Jacques Cheminade, qui a annoncé sur son site internet: «Dimanche, je mettrai dans l’urne un bulletin François Hollande.» Pas de quoi faire paniquer le président-candidat puisque l'économiste n'avait recueilli que 0,25% au premier tour de la présidentielle.

Extraits du débat de 2007

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Stephan le 03.05.2012 10:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Présidentielles 2012

    bon... le débat de hier soir ne prouve pas que Sarkozy est meilleur Hollande. Cependant on a très clairement vu que Hollande n'a tout simplement pas les épaules pour ce job. Imaginez un peu si Hollande se comporte ainsi sur la scène internationale lorsque on essaiera de le déstabiliser...

  • Hans Kneubuehl le 03.05.2012 08:45 Report dénoncer ce commentaire

    Guerrier

    Y a pas photo! L'homme d'Etat, c'est Sarko. Il a lexpérience avec lui et les connaissance de la situation de tous les dossiers.

  • Louis le 03.05.2012 10:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mensonge

    Nous sommes tous bernés... La crise, quelle crise ? Il n'y a plus d'argent ? Mais l'argent qui "existait" où donc est-il passé ? Volatilisé ? Planqué dans un satellite ? Dans quelles poches ? Cet argent doit bien se trouver quelque part, il n'a pas pu disparaître comme ça, du jour au lendemain. Et il existe bien des machines pour en fabriquer... Le mensonge est planétaire... Tant que le partage des richesses n'existera pas et que TOUS les articles de la déclaration des droits de l'homme ne seront pas effectivement mis en pratique, il ne peut y avoir d'issue positive dans un futur proche. Connaissez-vous les 3 "pets" de l'humanité ?... Pouvoir, Prestige, Possession...

Les derniers commentaires

  • Mme nouveau le 04.05.2012 12:54 Report dénoncer ce commentaire

    Hollande creusera la dette

    Après ce débat, nous ne savons toujours pas comment Hollande va réduire la dette. S'il est élu, je pense que ça peut etre dramatique pour la France qui risque de se retrouver dans la situation de la Grèce. De plus, l'influence des médias, pro Hollande, ne me parait pas déontologique.

  • Mme Claude le 03.05.2012 21:58 Report dénoncer ce commentaire

    Sarko supérieur

    Totalement contre Sarko... mais je dois avouer en voyant ce débat digne d'une garderie qu'il est quand même supérieur sur tout ! En plus, dans une telle période de crise, voter socialo fera de la France une Grèce bis... dommage, il y avait d'autres prétendants bien plus intéressant.

  • Lucie Ruch le 03.05.2012 15:59 Report dénoncer ce commentaire

    Promesses idylliques

    J'ai trouvé que le discours de François Hollande avait des lacunes plus grandes que dans celui de Sarkosy, c'est un homme qui fait beaucoup de promesses qu'il ne pourra peut-être pas toutes tenir et il veut appliquer la même politique qu'en Espagne. Espérons que les français feront le bon choix pour ne pas se retrouver dans la m****!

  • Didier le 03.05.2012 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    L'un ou l'autre...

    Je pense que vu la situation économique en Europe, les français ont effectivement tout intérêt de choisir le bon poulain, car ils n'ont pas droit à l'erreur si ils ne veulent pas se retrouver rapidement dans la même situation que la Grèce, l'Italie ou l'Espagne... et il ne leurs faudra pas 5 ans pour se rendre compte de leur grave erreur..et ils finiront le quinquennat à s'en mordre les doigts... mais 5 ans c'est long... très long...

  • Henri le 03.05.2012 14:35 Report dénoncer ce commentaire

    Pas vu le même débat

    Je remarque que grosso modo les médias sont pro-Hollande dans leurs analyses. Je crois que le Président a été choisi par le 4e pouvoir en fait, ni plus ni moins. Moi je n'ai pas vu le même débat que tout le monde, car même si Hollande a été bon, il a esquivé pas mal de choses et ses propositions ne touchent pas les français (parité, etc... on s'en tape, c'est pas ça qui remplira la gamelle et mettra un toit au-dessus des gens).

    • Martin Dupont le 03.05.2012 17:44 Report dénoncer ce commentaire

      Ouvrez les yeux

      Et Sarkosy? L'a-t-on entendu parler de ces propositions, de son projet pour les 5 ans à venir???